Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Pinacothèque de Paris fermée pour cause de salaires non versés

La Pinacothèque de Paris est restée fermée jeudi matin en raison d'un mouvement de grogne des agents assurant la sécurité du musée privé, ces derniers affirmant ne pas être payés depuisplusieurs semaines.

"On a bloqué" l'entrée de la Pinacothèque, située place de la Madeleine à Paris, "on est dehors" pour réclamer le paiement des salaires,
a indiqué à l'AFP "Nany", un employé du prestataire GSP Sécurité.

"Notre patron n'a pas été payé par la Pinacothèque depuis le mois de novembre, nous ça fait deux mois", affirme-t-il.

Un mouvement social spontané

Sollicité par l'AFP, le musée confirme avoir gardé portes closes en raison d'un mouvement social, sur lequel il ne pouvait pas faire de
commentaire dans l'immédiat.

Selon l'agent de sécurité contacté, qui n'a pas souhaité donner son identité complète, leur employeur aurait payé les salaires pendant
plusieurs mois sur ses fonds propres, ce qu'il ne peut plus faire désormais. L'entreprise GSP Sécurité emploie "une vingtaine" de personnes à la Pinacothèque, précise-t-il.

Installée depuis 2007 place de la Madeleine à Paris, la Pinacothèque est un espace culturel privé qui présente des expositions temporaires
variées (art ancien, art moderne, civilisations antiques). Elle accueille actuellement l'exposition "Le Pressionnisme 1970 – 1990, les chefs-d'oeuvre du graffiti sur toile de Basquiat à Bando".

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique