Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La montagne se met au vert cet été

C’est le thème retenu par l’association France Montagnes pour promouvoir le tourisme en altitude et attirer de nouvelles clientèles.

France Montagnes, qui réunit villes de montagnes, stations de ski, acteurs institutionnels et professionnels du tourisme, et qui se charge de la promotion des massifs français mise sur le vert. Lors de la présentation, cette semaine, des nouveaux produits élaborés par ses membres pour cet été, l’association a insisté sur les enjeux de cette activité. « Plus de 40 % des Français sont attirés par la montagne, explique Christian Mantei, directeur général d’Atout France, mais le taux de conversion, d’environ 15 %, est encore trop faible. » Le marché international lointain apparaît ainsi comme un moyen de développement prometteur : « Lors de la dernière édition de Grand Ski, qui réunit les acheteurs TO internationaux, on comptait une quinzaine de russes contre cinq l’an dernier, cinq TO chinois et la présence de professionnels brésiliens », souligne Christian Mantei. Toutefois, ces clientèles, encore très attachées au ski, n’ont pas toujours le réflexe de la montagne en été, comme les Français. C’est pourtant la saison principale dans les massifs hexagonaux : « Elle représente deux tiers des nuitées passées en montagne », estime le DG d’Atout France. Reste à concrétiser cette fréquentation en chiffre d’affaires. Les membres de France Montagnes ont ainsi multiplié les initiatives et les packages thématiques, pour attirer les couples ou les familles autour de vacances sportives, ludiques et culturelles, orientées vers le tourisme durable et écologique. Dans les Alpes, l’association Grande Traversée des Alpes a créé un jeu de piste pour « convaincre les jeunes de venir dans la montagne ». Dans le Jura, on a fait le choix de sensibiliser les seniors. Avec un euro compétitif et les craintes des voyages long-courriers, certains veulent croire en un bon cru 2010. Mais les professionnels interrogés sont toujours dans l’expectative et craignent de devoir lancer très vite des promotions pour faire réagir le marché.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique