Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La mobilité fait débat au to.te.c

La conférence technologique to.te.c a plongé les participants dans un univers peuplé de smartphones, de tablettes, mais aussi de quelques experts rompus aux technologies.

La mobilité a été le fil rouge de la 3e conférence to.te.c, organisée le 6 décembre à Paris. L’explication tient en quelques mots : « Il y aura 1,4 milliard de smartphones en 2015, explique Grégory Renard, DG de xBrainSoft. L’ordinateur sera de moins en moins utilisé ».

Les téléphones portables vont sans doute révolutionner les services dans le voyage. Depuis leur iPhone ou leur BlackBerry, les clients pourront faire leur enregistrement (sur un vol ou dans un hôtel), voire récupérer la clé virtuelle de leur chambre. Sabre voit encore plus loin. Au premier trimestre 2012, son service mobile Tripcase permettra aux voyageurs de réserver depuis un smartphone l’intégralité de leur voyage (avion, hôtel…). L’agent de voyages validera le dossier, et restera le tiers de confiance, assure-t-on. Sabre prépare aussi « Hotel Concierge », un service mobile qui permet de commander un repas en chambre, ou encore de programmer son réveil matin. « C’est en bêta », précise Harald Eisenaecher, senior vice-president EMEA du GDS.

LE SMARTPHONE REMPLACERA LES CARTES DE PAIEMENT

« Les services mobiles vont se développer de manière phénoménale, ajoute Philippe Kauffmann, directeur du développement du fabricant de BlackBerry RIM. Le smartphone pourra servir de titre de transport et remplacer toutes les cartes de paiement ». À condition, toutefois, qu’il s’agisse d’un mobile NFC (« Near Field Communication » ou communication en champ proche), ce qui reste encore aujourd’hui l’exception, et non la règle. De fait, rares sont les téléphones qui embarquent les technologies sans contact (NFC ou Radio frequency Identification pour RFID). « Une très grande minorité de smartphones peuvent lire les puces RFID », avoue Yannick Meiller, fondateur de la société Novapten. Mais leur nombre va augmenter avec l’essor, prochain, des paiements sans contact. Aux États-Unis, Google teste Google Wallet, application Android de paiement qui utilise NFC. PayPal France, qui compte 100 millions de clients dans le monde, dont 5 millions en France, a lui aussi adapté son système de paiements sécurisés aux appareils nomades. « 3 500 sites marchands français ont vendu via PayPal Mobile en 2011 », indique Alexandre Hoffmann, son DG France. Ce n’est qu’un début.

%%HORSTEXTE:1%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique