Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Martinique cherche un nouveau souffle

La destination fait campagne auprès des Français, et notamment des Franciliens. Du 17 au 25 juin, l’île aménagera sur le boulevard Saint-Germain un « village martiniquais ». Cette opération de charme, qui coïncide avec les festivités de la fête de la musi

 

Le tourisme martiniquais est toujours au point mort. L’île a accueilli entre 495 000 et 510 000 visiteurs en 2005, a précisé hier Madeleine de Grandmaison, la dynamique présidente du Comité martiniquais du tourisme (CMT). Ils étaient au nombre de 515 462 en 2004 (et 492 937 en 2003). Un bilan certes passable après les efforts consentis depuis deux ans pour relancer le tourisme, mais toutefois honorable comparé aux années 2000 à 2002, quand l’île était jugée coupable du « crime de mauvais accueil » pour reprendre les propos de Madeleine de Grandmaison.

 

Depuis 2004, le CMT met en œuvre une politique de reconquête, avec une nouvelle signature : « La Martinique, fleur des Caraïbes ». La semaine martiniquaise à Paris, organisée de concert avec la mairie du 6ème arrondissement, fait partie de cette stratégie. Du 17 au 25 juin, le Boulevard Saint Germain vivra au rythme de l’île, avec notamment  un grand pique-nique, un carnaval des enfants, et même une messe enjouée dans l’église de Saint Germain des Prés.

 

La Martinique a d’autres atouts pour accompagner  sa relance. Le Village du Club Med Les Boucaniers a rouvert en décembre dernier, complètement rénové, et transformé en 4 Tridents (293 chambres). Par ailleurs, Air France améliore ses rotations sur le plan qualitatif : Fort-de-France sera desservie en Boeing 777 (en remplacement des B747-300) à compter du 12 juin. Les nouveaux appareils, qui vont être déployés sur toutes les départements d’outre mer à terme, offriront un meilleur confort, avec trois classes (tempo, Alysées et affaires). Même les passagers de la classe économique (Tempo) disposeront d’ écrans vidéo individuels.
Le CMT compte aussi séduire les touristes américains, grâce notamment à l’amélioration des dessertes aériennes : American Eagle vole ainsi à nouveau vers la Martinique. « Les meilleures années, les Américains ont représenté jusqu’à 20% des arrivées » rappelle Madeleine de Grandmaison. Ils entament tout juste leur retour. La réouverture du Club Med en particulier devrait les inciter à revenir plus nombreux. 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique