Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

« La grippe A n’est pas comparable à la grippe aviaire »

« La grippe aviaire avait une dimension dramatique, avec 70% à 100% de mortalité, ajoute Alain Demissy, ex-président de Mondial Assistance (2001-2005). La grippe A s’apparente davantage à une grippe classique, un peu sévère. »

La grippe aviaire a toutefois eu la vertu d’amener les gouvernements à mieux gérer un autre problème sanitaire mondial. « Avant la grippe aviaire, il n’y avait pas de préparation par rapport à l’avènement d’une épidémie. Maintenant, tous les pays ont mis en place, sous l’impulsion de l’OMS, un plan national. »

S’il n’y a pas lieu de s’inquiéter outre-mesure par rapport à la grippe A, mieux vaut prendre des précautions d’usage lors des voyages, comme se laver les mains. D’autant que certains craignent le réveil de l’épidémie, après une trêve estivale.

Le SNSA, qui regroupe en France les sociétés d’assistance représentant plus de 95% du marché, se prépare au risque de pandémie. Il a ouvert son « plan épidémie » mis en place en 2006, qui s’inscrit dans le plan français.