Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La France est la première destination européenne d’Airbnb.com

La France constitue la deuxième destination préférée des clients d’Airbnb après les Etats-Unis, a souligné Chip Conely, head of hospitality monde du site californien, lors d'une interview exclusive à L'Echo touristique.

L’hébergement chez l’habitant se démocratise en Europe. Chez Airbnb.com, la France est la première destination du Vieux Continent, devant l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne.

Sa montée en puissance, dans le pays le plus visité au monde, tient notamment au nombre d’annonces : 20 000 à Paris seulement (contre 13 000 il y a un an), quand HouseTrip.fr en affiche 5 400, et Bedycasa.fr près de 1 500. Une montée en puissance qui énerve d’ailleurs certains hôteliers et riverains. La municipalité de Paris tente, elle, de calmer le jeu, avec un cadre règlementaire plus contraignant.

Un laboratoire d’hospitalité à Dublin

Selon une récente étude, ce sont les hôtels économiques qui pâtissent le plus de cette nouvelle concurrence CtoC. Réaction de Chip Conely, head of hospitality monde d’Airbnb, qui était récemment de passage à Paris : "Les hôtels les plus économiques sont plus affectés que les établissements haut de gamme parce qu’ils n’offrent pas un bon accueil. Nous, nous avons créé une place de marché compétitive, avec désormais neuf standards d’hospitalité". Un "hospitality lab" a d’ailleurs été créé à l'automne 2013 à Dublin, dans cette Europe qui représente la moitié des annonces et des recettes.

Chip Conely refuse d’indiquer le nombre de nuitées générées en 2013 sur le marché européen ou hexagonal. Les seules données qu’il communique sont globales, et parcellaires : "A travers le monde, 6 millions de voyageurs ont réservé via Airbnb l’an dernier, et 10 millions depuis notre création", soit à compter de 2008, indique-t-il. L'an passé, plus de 700 000 personnes ont voyagé en France avec Airbnb, précise pour sa part le bureau de Paris.

Relance du programme "superhost"

Environ 1000 nouveaux hôtes s’inscrivent chaque jour, à travers le monde. Le groupe californien doit donc accompagner et former les nouveaux hébergeurs. C’est notamment pour cette raison qu'il réveille son programme "superhost", destiné à récompenser les hôtes qui excellent dans l’accueil, mais aussi dans leur faculté d’aider d’autres hôtes, à commencer par des juniors. Il y va de la réputation de l'entreprise toute entière. "Notre objectif est de nous appuyer à terme sur 4% de superhosts".

Pour gérer au mieux croissance et formation, le portail compte également sur ses "groupes", qui sont au nombre de 30 à Paris. Ce sont des communautés d’hôtes, notamment par quartier (Père Lachaise, Batignolles…). Un levier destiné à développer un sentiment d’appartenance, pour mieux fidéliser.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique