Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

La Compagnie des Alpes annule la vente du parc Fort Fun

La CDA renonce à la cession d'un parc de loisirs en Allemagne, en raison d'un soupçon de faux d’une garantie bancaire produite par l'acquéreur, l'allemand One World.

La Compagnie des Alpes (CDA) en a été informée par les autorités allemandes mardi : le groupe One World, acquéreur du parc Fort Fun, est soupçonné "d'avoir produit un faux concernant la garantie bancaire attachée au solde du paiement du prix de la transaction", a indiqué la Compagnie des Alpes dans un communiqué. Le tout, la veille du paiement du solde de la vente.

C’est "une énorme surprise pour la compagnie" selon la direction de la communication de la société. "Nous étions pourtant entourés de conseillers, d’avocats et les acquéreurs ont une certaine notoriété en Allemagne…"

La CDA a donc immédiatement pris des mesures conservatoires en adressant à l'acquéreur une notification de révocation du transfert de titres. "Il n’est pas question pour nous de lâcher le parc dans la nature, mais nous respectons aussi la présomption d'innocence" assure le groupe. Le parc Fort Fun, situé en Rhénanie, qui attire une clientèle régionale, "sera donc réintégré dans le périmètre de CDA à compter de ce jour, dans l'attente de plus d'informations sur les développements de cette situation", a précisé le communiqué de la Compagnie des Alpes.

Le groupe français, qui se concentre désormais sur ses "grandes marques" (parcs Walibi, parc Astérix, Futuroscope et Musée Grévin), avait annoncé début janvier la vente de Fort Fun Abenteuerland à One World pour 5,75 millions d'euros.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique