Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

LA BALAGNE, JARDIN SUSPENDU

NULL

Les Corses s’en régalent-ils encore ? Le visiteur, lui, ne sent que ça : l’odeur du maquis, qui mêle immortelle, ciste, lentisque, myrte… Mais la Balagne, région qui s’étend entre Île-Rousse et Calvi, fait mieux que simplement fleurer bon la Méditerranée. Elle fut aussi surnommée « le jardin de la Corse » pour ses productions agricoles. Un véritable pays de cocagne dont le symbole demeure l’olivier. Il pousse partout sur ces contreforts montagneux encore tracés des restes des anciennes cultures en terrasses. Du passé, il y a aussi, et surtout, ces tombeaux, chapelles et monastères qui jalonnent les routes, et cette formidable kyrielle de villages perchés sur leurs promontoires, construits au Moyen-Âge par les seigneurs locaux (pour fuir les invasions et la malaria), façonnés par l’art roman, pisan puis le baroque, et finalement conquis aujourd’hui par les artisans de tous poils.

À ne pas manquer : les fréquentes processions catholiques dans la région, qui doivent à son passé religieux le surnom de « sainte Balagne ». Les traditions restent vivaces aujourd’hui encore, symbolisées par l’existence de confréries qui assurent les processions. Les plus célèbres ont lieu durant la Semaine Sainte, mais d’autres se tiennent également pendant l’été. Et chaque dernier dimanche de juillet (le 28 cette année), le village de Piana, près de Porto, accueille les Rencontres inter-confréries.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique