Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’Ectaa veut une loi pour protéger les passagers contre les faillites des compagnies aériennes

Suite aux défaillances de Spanair et de Malev, l'Ectaa demande une nouvelle fois la mise en place d’une législation protégeant les passagers.

L’Association européenne des tours opérateurs et agences de voyages (Ectaa) demande la création d’une législation européenne protégeant les passagers des faillites des compagnies aériennes, comme il en existe une pour les voyages à forfait quand un TO met la clé sous la porte. Une question parlementaire a été adressée à la Commission européenne à ce sujet le 20 décembre dernier, rappelant les demandes du parlement européen, notamment sur la mise en place d'un calendrier d'actions.

"Alors que la Commission européenne s'attarde depuis deux ans sur la mise en place d’une législation européenne protégeant les passagers contre la défaillance des compagnies aériennes, Spanair a suspendu ses vols le 28 janvier et la compagnie hongroise Malev a cessé ses opérations le 3 février".

Les défaillances de compagnies aériennes ont affecté entre 1,8 et 2,2 millions de personnes en Europe ces dix dernières années selon l’Ectaa, dont "une vaste majorité n’a eu aucune protection, avec un coût moyen par passager de 800 euros".

L’Ectaa rassemble 80 000 professionnels dans 28 pays en Europe.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique