Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

L’APS prévoit une accélération des défaillances en 2009

Depuis l’été dernier, le nombre de défaillances a anormalement progressé pour atteindre à fin novembre 45 sinistres.

 

L’APS a subi 33 sinistres d’octobre 2007 à septembre 2008, soit le double de l’année précédente à la même période. Le coût total s’élève à 1,75 millions d’euros, soit un taux à peu près au même niveau que les trois dernières années. Avec une variante cependant : plus d’1,5 millions d’euros portent sur des défaillances enregistrées entre juillet et septembre et six sinistres représentent plus de 64% du total de 2008. Une hausse spectaculaire qui annonce une fin d’année mauvaise. Du 1er octobre au 20 novembre, l’APS a déjà enregistré 12 sinistres et quelques autres « petits » opérateurs ont déposé le bilan depuis. Une tendance qui devrait encore s’accélérer en 2009. C’est pourquoi Bernard Didelot, le président de l’APS, alerte ses adhérents (au nombre de 3 116 au 15 novembre 2008) sur les problèmes de trésorerie liés à la billetterie, qui représente en moyenne 60 à 70% de l’activité des agences. En effet, selon lui, « les difficultés des clients affaires vont encore accroître l’an prochain et ils vont avoir tendance à tirer sur les délais de paiement. » Il conseille donc aux agences de « faire le point régulièrement de leurs comptes clients » et de ne pas hésiter à « tailler dans le vif » si nécessaire. Un principe que l’association s’applique à elle-même. « Nous travaillons depuis plusieurs années sur le renforcement des contrôles. L’adhésion de certaines entreprises n’est acceptée qu’à condition d’avoir accès à leurs comptes tous les trois mois », explique t-il. Ajoutant que « pour la première fois, l’APS a procédé à plus de radiations que d’adhésions au cours du troisième trimestre ».

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique