Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Julien Buot : « Faisons du voyage un engagement citoyen exceptionnel »

Il y a urgence à faire de la France une destination responsable et un bassin émetteur de voyageurs exemplaires.

[TRIBUNE] C’était un certain 17 octobre 2001 à la Cités des Sciences et de l’Industrie de Paris. Je venais à peine de « tomber dans la marmite du tourisme » en tant que chargé d’études du ministère sur les questions éthiques. Les attentats du 11 septembre étaient passés par là, nous étions en pleine révolution technologique avec l’arrivée d’Internet, et on parlait déjà de tourisme durable.

Le Premier ministre de l’époque venait clore les Assises nationales du tourisme avec un discours que j’exhume pour l’occasion. Et je propose de comparer ses propos avec ceux prononcés 20 ans plus tard par Jean Castex, à Amboise pour « reconquérir et transformer le tourisme ».

Faire du voyage une « force vive au service de la paix »

En 2001, l’urgence climatique n’était pas encore à l’ordre du jour, mais les enjeux éthiques étaient déjà au cœur des préoccupations des professionnels et des politiques du tourisme. Et la France, forte de son statut de première destination touristique mondiale (avec 70 des 700 millions de touristes internationaux accueillis à l’époque), se voulait déjà pionnière en matière de tourisme durable.

La suite est réservée aux abonnés.
Pour lire l’ensemble de cet article, veuillez vous identifier avec votre compte si vous avez déjà un abonnement à L’Echo Touristique OU abonnez-vous

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique