Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Jet tours booste l’hiver en clubs comme en circuits

La nouvelle production de Jet tours est ambitieuse et très long-courrier avec trois nouveaux clubs lointains. La France et les Canaries sont également renforcées.

Avec un nouveau logo, un coeur rose, qui va marquer dorénavant toute sa communication et production, Jet tours veut faire battre plus fort celui de ses clients et de ses partenaires agences. Pour cela, le TO de Thomas Cook a concocté une collection hiver qui se veut sous le signe de l'innovation et de l'émotion. "On veut faire déferler une vague rose d'émotions", prévient Nicolas Delord avec des équipes remontées à bloc.

Casser les codes en clubs

La "stratégie de l'hiver" s'appuie d'abord sur les clubs Jet tours (l'offre premium 4 et 5*) et clubs Jumbo (moyen de gamme et 4 étoiles), qui depuis un an ont fait évoluer leur concept pour "casser les codes", sous la houlette d'un nouveau directeur Stephan Roiena, venu du Club Med et de Marmara.

Après les 44 adresses de l'été, ce ne sont pas moins de 17 unités que le TO présente pour l'hiver avec des implantations en long-courrier qui lui faisaient jusqu'à présent défaut. Jet tours ouvre ainsi un Club Jet tours à Phuket en Thaïlande et un autre dans les Maldives. Il s'installe aussi à Cuba avec le club Jumbo Cayo Coco, qui profitera de la nouvelle desserte aérienne de XL Airways.

Les deux autres nouveautés hivernales en clubs marquent l'intérêt croissant pour la neige avec un deuxième club (éphémère, uniquement pendant les vacances de Noël et trois rotations) en Laponie, le club Olos 4* et surtout en France dans les Alpes, l'ouverture d'un premier club montagne à Arc 1800, le 17 décembre. Jet tours y disposera de 85 chambres, pour des séjours skis aux pieds.

Du stock sécurisé aux Canaries

En parallèle, Jet tours poursuit le développement et la montée en gamme de sa production séjours long-courrier avec la volonté de s'affirmer comme un spécialiste de l'Océan indien. Les Seychelles (qui avaient été abandonnées après la cession d'Austral Lagons) reviennent dans la programmation via un séjour croisière en partenariat avec Silhouette Cruises. Zanzibar fait aussi son entrée au sommaire.

Les séjours d'exception, désormais sous la marque "Signature", font l'objet d'une brochure digitale dédiée où l'on retrouve les plus belles adresses hôtelières du TO, notamment dans l'Océan indien et aux Caraïbes. Une pierre dans le jardin de Secrets de Voyages et d'Emotion.

En moyen-courrier, la priorité va encore cet hiver aux Canaries, destination phare avec 7000 sièges engagés (sur un total de 25 000 sur la saison), soit un plan de vols doublé et une emphase sur Tenerife. Pour garantir ses stocks, qui est le nerf de la guerre compte tenu de la concurrence exacerbée entre opérateurs, Jet tours a sécurisé tous ses achats terrestres et pre-payé les chambres.

L'Inde à moins de 900€

Côté circuits, Jet tours confirme l'offensive amorcée l'hiver dernier avec succès, puisque le nombre de clients a triplé sur l'exercice. C'est l'Asie qui est en force, et l'Inde superstar avec un prix d'appel à 899€ pour l'itinéraire au Rajasthan. La Birmanie, où les prix baissent jusqu'à 500€ par rapport à la saison dernière, devrait aussi cartonner. Le Vietnam et surtout le Cambodge, avec un circuit dédié, sont aussi en vedettes. Parmi les nouveautés : Taiwan et l'Ethiopie ouvrent de nouveaux horizons.

La croisière doit également offrir un relais de croissance. Des partenariats avec Star Clippers et Ponant, qui complètent celui déjà existant avec Rivages du Monde, enrichissent l'offre notamment à Cuba, en Thaïlande et en Amérique centrale.

Pour accompagner le lancement de cette production, Jet tours annonce un nouveau site BtoC fin novembre, et une nouvelle version de son BtoB fin décembre.

%%HORSTEXTE:1%%

%%HORSTEXTE:2%%

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique