Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Eruption en Italie : le Quai d’Orsay recommande d’éviter l’île de Stromboli

Une forte éruption sur l’île volcanique de Stromboli a provoqué la mort d’un randonneur. D’autres touristes ont dû être évacués par la mer.

Mercredi, une forte éruption du Stromboli, l’un des volcans les plus actifs en Europe, a tué un randonneur et provoqué l’évacuation par la mer d’habitants et de touristes. Environ 70 personnes ont été évacuées de la commune de Ginostra, la commune la plus touchée sur le versan sud-ouest du volcan, et un total d’un millier de touristes ont pris d’assaut les cinq vedettes assurant la liaison avec les côtes calabraises dans la soirée. Certains sont partis dans la panique, décrit l’AFP, en abandonnant sur l’île leurs papiers et leurs bagages.  L’île de Stromboli attire chaque année de nombreux touristes, dès le début du printemps.

Selon l’Institut national italien de géophysique (INVG), ce sont deux énormes explosions qui se sont produites mercredi sur le versant centre-sud du cratère du volcan. Les explosions ont été précédées de coulées de lave « depuis toutes les bouches actives », projetant un panache de fumée de deux kilomètres de haut. 

Ne pas voyager sur l’île dans l’immédiat

« C’était comme être en enfer, avec une pluie de feu qui tombait du ciel », a témoigné le prêtre de l’île, cité par les agences de presse italiennes. Celui-ci n’a pas pu préciser si de nombreux randonneurs se trouvaient sur les flancs du volcan au moment de l’éruption, qui a provoqué des incendies autour du village de Ginostra. La victime est un Sicilien de 35 ans qui randonnait avec un ami brésilien qui a, lui, été retrouvé en état de choc et déshydraté. Ils marchaient sous la limite d’altitude de 400 mètres au-delà de laquelle un guide est requis. Il a sans doute été piégé par les chutes de pierre et asphyxié par les gaz, d’après les secouristes. Selon des médias, des touristes ont fui les côtes de l’île après l’éruption, alors que d’autres se barricadaient dans des maisons, rapporte l’AFP. Dans ce contexte, le Quai d’Orsay a publié une alerte, incitant les voyageurs à éviter l’île dans l’immédiat, et à respecter les consignes des autorités locales, précisant que des informations sont disponibles sur le site de la Protection civile italienne et à @DPCgov. Jeudi midi, scientifiques et résidents assuraient que le volcan avait retrouvé son calme et qu’une nouvelle éruption, sans être totalement à exclure, n’était pas dans les habitudes de Stromboli. Les pompiers s’efforcent actuellement de déblayer l’épaisse couche de cendres qui recouvre Ginostra et ses alentours.

 

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique