Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

It’s up to you

NULL

Bienvenue, Welcome, Bienvenidos, Willcommen, Benvenuto, Kengei, Huanying, bemvindos, vitejte, etc. Quelle que soit la manière dont on va parler de tourisme, d’accueil et de qualité dans les travées de la 7e édition du salon international Rendez-Vous en France, le mieux est de débuter par un mot cordial, et – pourquoi pas, soyons fous – dans la langue du visiteur. C’est peut-être une évidence de service et de politesse, mais il s’avère que ce n’est pas forcément la réputation qu’entretient Paris, lieu de ce salon professionnel incontournable pour le tourisme incoming national. Les visiteurs n’en tiennent pas vraiment rigueur à la capitale si on en croit le nombre record de nuitées enregistrées l’an dernier, à 37 millions. Du jamais vu. Les sites et monuments exceptionnels franciliens, mais également les nombreux produits innovants proposés via le web autour de l’expérience, montrent que la force d’attraction de la production touristique locale prime sur le niveau du service rendu. Ce n’est pas une raison pour ne rien améliorer. Car une part du succès rencontré en 2011, provient aussi de la croissance naturelle du marché touristique, entretenue par les pays émergents. Un phénomène qui bénéficie aussi à nos principaux concurrents et qui donc n’arrange en rien nos parts de marché. Tout reste donc à faire, à commencer par sourire, être avenant, disponible et polyglotte. Pour paraphraser un ancien slogan d’un transporteur ferroviaire : C’est à nous de leur faire préférer la France.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique