Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Ile-de-France : la fréquentation hôtelière se tasse en 2014

Le nombre d’arrivées hôtelières à Paris et en région francilienne a diminué de 0,8% l’an dernier, à 32,2 millions. La baisse est plus marquée sur les touristes français que les visiteurs étrangers.

Pour la troisième année consécutive, les hôtels de Paris et d’Ile-de-France ont vu leur fréquentation se tasser en 2014. Selon un bilan du Comité régional du tourisme Paris-Région, la région a enregistré 32,2 millions d'arrivées hôtelières l’an dernier, soit un recul de 0,8% par rapport à 2013.

Dans le détail, la baisse est un peu plus marquée pour les visiteurs français (16,6 millions de clients au total, soit 1,2% de moins qu’en 2013) que pour les touristes étrangers, qui ont été 15,7 millions à séjourner dans les hôtels franciliens (-0,4%).

Depuis 2012, le nombre d'arrivées hôtelières diminue à Paris et en région parisienne: il est passé de 32,7 millions en 2011 et 2012 à 32,5 millions en 2013, puis 32,2 millions en 2014. Sur les dix dernières années, les résultats de 2014 constituent la 5e meilleure performance, derrière le record de 2011-2012.

La grande couronne est la seule à progresser

L’an dernier, Paris et sa région ont comptabilisé au total 66,7 millions de nuitées hôtelières, dont 38,3 millions pour les visiteurs internationaux (-1,6%) et 28,4 millions pour les Français (-0,7%). La clientèle d'affaires recule de 7,5% à 25,3 millions de nuitées, soit près de 40% du total.

Le taux d'occupation des hôtels a lui progressé en 2014 de 0,8 point, à 75%. Les établissements de la grande couronne parisienne (où désormais 41,7% de la clientèle est étrangère) sont les seuls à avoir enregistré une croissance des arrivées de touristes (+0,5%), tandis que Paris et la petite couronne étaient en repli, respectivement de 1,4% et 1,3%. Côté nuitées, les hôtels de Paris intra muros en ont perdu 2,2% à 36 millions, contre -1,2% en petite couronne (à 12,9 millions) et +0,7% en grande couronne (à 17,7 millions).

Américains en hausse, Chinois en baisse

La clientèle étrangère est formée pour plus de la moitié par des touristes européens (55,5%). Et les touristes en provenance de destinations lointaines sont en hausse. "Si les années précédentes, une baisse des clientèles traditionnelles et notamment européennes et une forte hausse des clientèles émergentes, notamment asiatiques, étaient constatées, cette année les tendances sont plus mitigées", commente le CRT Paris-Région.

Dans le palmarès des visiteurs étrangers, les Britanniques restent en tête (même s'ils se sont repliés de 0,5%, à 2,15 millions), suivis par les Américains (+3,7%, à 2,05 millions), les Allemands (-7,9%, à 1,05 million), les Italiens (+4,2%, à 995 000) et les Espagnols (+5,1%, à 913 000), ces derniers réintégrant ainsi le top 5.

Les Chinois arrivent 6e (836 000), devant les Belges (769 000) et les Japonais (707 000). La clientèle chinoise a baissé de 6% "après une hausse vertigineuse en 2013", tout comme les Japonais (-6,7%). Quant aux arrivées de ressortissants du Proche-Orient et du Moyen-Orient, elles affichent la plus forte hausse (+18,5%).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique