Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Holibag crée la consigne à bagages 2.0

 » La start-up Holibag a développé un système de consigne à bagages en partenariat avec des commerçants, permettant aux touristes de profiter de leur escapade les mains libres. Après Rouen, la jeune pousse veut se déployer sur Paris. »

Holibag met le cap sur Paris. Après avoir développé et testé son système de consigne à bagages à Rouen, où Holibag a été créée en 2015, la toute jeune start-up veut désormais déployer également le service dans la capitale, à partir du mois de mai.

Le concept : délester les voyageurs – loisirs et affaires – de leurs valises encombrantes, grâce à des partenariats avec des commerçants, le tout en quelques clics.

Objectif : 150 points de ventes partenaires à Paris

"L’idée a germé lors d’un citybreak à Amsterdam en octobre 2014, raconte Aymar Muina, le CEO de Holibag. Je suis arrivé dans la capitale hollandaise à 7 heures du matin, encombré par ma valise et mon sac à dos. L’unique consigne à bagage était déjà pleine et mon hôtel n’acceptait pas de prendre mes bagages avant le check-in qui se faisait à 17h. Je suis donc resté échoué à une terrasse de café, alors que j’aurais voulu louer un vélo pour visiter la ville. (…) J’ai donc eu l’idée de créer une plateforme qui permettrait à des voyageurs, ainsi qu’à des locaux, d’en finir avec leur problème d’encombrement."

Après avoir chargé l’application dédiée, les utilisateurs n’ont plus qu’à indiquer leurs critères : durée, nombre de bagages à déposer, pour se voir notifier le tarif, les commerçants partenaires se trouvant à proximité, réserver leur consigne et déposer le bagage."Nous ciblons des points de vente partenaires situés sur des zones où il y a un besoin, explique Aymar Muina. Il peut s’agir de zones d’affluence, à proxmitié des gares par exemple, mais aussi de points d’intérêt particuliers, comme des musées ou des attractions touristiques. Ce qui est important, c’est de bien couvrir la zone en terme de distance, mais aussi de plage horaire."

Première levée de fonds en vue

A Rouen, la start-up dispose de 35 points de vente partenaires. Une vingtaine a d’ores et déjà adhéré à Paris, l’objectif étant d’atteindre, à terme, les 150. "Nous avons également signé avec quelques hôteliers, notamment des hôtels Ibis, et des indépendants", indique Aymar Muina.

Plateforme de mise en relation, Holibag se rémunère en prélevant une commission sur le coût de la consigne, allant de 25 à 30%, selon les modalités retenues par le commerçant partenaire. Le point de vente peut en effet choisir d’utiliser Holibag comme levier marketing, en proposant des offres promotionnelles au voyageur, par exemple.

Actuellement disponible sur iOS, l’application Holibag sera développée sur Android à partir de juin, à l’occasion de l’Euro 2016. La start-up prévoit aussi de lancer son nouveau site Internet début mai.

Pour le moment totalement autofinancée, la start-up s’apprête également à boucler sa première levée de fonds, auprès de fonds locaux en Normandie et de Business Angels à Paris, d’un montant de 500 000 euros. L’opération devrait être achevée d’ici deux à trois mois. Plus tard viendra l’heure de se développer sur d’autres villes. "Nous nous donnons d’abord le temps de réaliser un bon maillage sur Paris, commente Aymar Muina. C’est sur cet objectif que nous allons nous concentrer les deux prochaines années, avant d’envisager d’autres implantations."

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique