Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Hausse de la TVA aux Bahamas : quelles conséquences pour les pros ?

La TVA a augmenté 4,5% depuis le premier juillet, pour tous les secteurs, y compris le tourisme. Les professionnels bénéficient toutefois d’une période de transition de 12 mois et de certains aménagements.

Depuis le 1er juillet, la TVA est passée de 7,5% à 12% aux Bahamas. La décision a été prise par le gouvernement des Bahamas dans le but de se conforter aux critères de l’organisation mondiale du commerce, que les Bahamas doivent intégrer en janvier 2020. Pour les professionnels du tourisme, des aménagements ont été mis en place sur une période de transition de 12 mois, avec tous les intervenants de l’industrie touristique et de leur partenaires. Les hôtels/resorts, tours-opérateurs, réceptifs individuels et groupes implantés aux Bahamas et travaillant avec des partenaires extérieurs sur les marchés internationaux pourront bénéficier de tels aménagements. Ainsi, tous les contrats signés, ainsi que toute réservation de séjours individuels effectuée jusqu’au 30 septembre 2018, pour des séjours portant jusqu’au 30 juin 2019, continueront d’afficher un taux de TVA de 7,5%, précise l’Office de Tourisme des Bahamas en France.

L’impact réel encore difficile à estimer

De même pour les groupes. Tout groupe réservé avant le 31 juillet 2018 pour des séjours ultérieurs, même au delà du 30 juin 2019, intégreront un taux de TVA de 7,5%. La mesure semble être acceptée avec philosophie par les professionnels. « Pour le moment, c’est sans conséquence, grâce à cette période de transition, indique Gwenn Kervizic, directrice adjointe de Trôpicalement Vôtre. De toute façon, nous sommes bien obligés de l’accepter. Je ne pense pas que ça aura de réelles conséquences sur les ventes car les gens qui partent aux Bahamas ont généralement un budget confortable. »

« Il n’est pas sûr que tous les hôteliers répercutent cette hausse de la TVA, précise Karin Mallet Gautier, la directrice de l’Office de Tourisme des Bahamas en France. D’autres mesures ont été mises en place par le gouvernement sur place en faveur des professionnels pour compenser cette hausse. Au final, cela pourrait être relativement indolore. » Il faudra donc attendre le 30 septembre 2018 pour savoir dans quelle mesure les nouveaux contrats répercuteront la hausse. Les professionnels vont en tout cas devoir actualiser leurs brochures pour l’été 2019 et l’hiver 2019-2020. Et à bien plus courte échéance pour les tarifs affichés en ligne.