Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grippe porcine : les aéroports au cœur des mesures de protection

Alors que les ministres de la Santé ont rejeté jeudi la proposition française de suspendre les liaisons sur le Mexique, les aéroports hexagonaux ont reçu des instructions très strictes pour contenir une épidémie en voie de stabilisation.


Même si au Mexique l’épidémie de grippe porcine donne quelques signes d’essoufflement, les gouvernements des pays touchés par le virus -la France en compte 8 probables – ne relâchent pas leur vigilance. La Cellule interministérielle de crise, en alerte renforcée de niveau 5 depuis jeudi, a ainsi décidé samedi de déconseiller les voyages scolaires collectifs à destination du Mexique, de New York ou passant par New York, a indiqué la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie. Tous les contrôleurs des douanes sur les vols provenant du Mexique sont désormais munis de masques. A l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, la cellule d’accueil médico-psychologique pour les voyageurs en provenance du Mexique a été activée. ADP, le gestionnaire des aéroports parisiens, a fait savoir dimanche qu’il renforçait ses dispositifs d’information, conformément aux demande de la Cellule. Une réunion devait de plus avoir lieu hier pour décider d’éventuelles mesures d’isolement des voyageurs en provenance des zones touchées, alors que des bagagistes d’Orly ont refusé de décharger des avions arrivant du Mexique et d’Espagne, par peur d’être infectés. Mais pour le moment, la Cellule n’envisage pas d’aller jusqu’à de mesures de quarantaine.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique