Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Grèce : les liaisons vers les îles sont rouvertes

Vendredi dernier, le Premier ministre Alexis Tsipras s’est engagé à augmenter le salaire minimum grec, tombé à 586 euros, contre environ 760 avant la crise de la dette. Les marins ont eux réussi à voir leurs émoluments augmentés dès hier, grâce à leur grève.

D’après la police portuaire grecque, les liaisons maritimes ont été rétablis hier après-midi, Les marins ont obtenu une augmentation de 2% de leurs salaires et donc décidé d’interrompre leur grève entamée lundi. Les ferries du pays reliant le continent avec les îles étaient restés à quai en pleine rentrée touristique, provoquant d’importantes perturbations.

Après une première grève de 24h lundi, au cours de laquelle aucun ferry n’avait quitté les grands ports du pays, le syndicat des marins (Pno) avait décidé de prolonger de 24h son mouvement mardi pour faire monter la pression sur la l’Union des entreprises de ferries (SEEN). Les armateurs avaient évoqué lundi « de sérieux problèmes » provoqués par cette grève.

Une augmentation rétroactive

Mardi après-midi, la SEEN a finalement reculé en proposant une augmentation de 2% pour 2018, acceptée par le Pno à l’issue d’une réunion.

Se félicitant de cette évolution, le Pno a précisé mardi dans un communiqué que cette augmentation aurait « un effet rétroactif, soit des augmentations à partir de janvier 2018 ». « Tout en étant conscients de nos responsabilités et souhaitant avoir un esprit positif, nous avons décidé la suspension imminente de notre grève », ont expliqué les syndicats.

Pour suivre un ferry ou une compagnie en directe, vous pouvez cliquer ici.