Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Gekko : ce que la crise du Covid va changer

Gekko a défini une nouvelle stratégie pour préparer la reprise d’activité. Fabrice Perdoncini, le CEO de Gekko, fait le point sur cette feuille de route post-Covid. 

La crise du Covid impose aux entreprises du tourisme d’ajuster leur organisation et leur stratégie. Dans les colonnes de nos confrères de Déplacements Pros, Fabrice Perdoncini, le CEO de Gekko (HCorpo, Teldar Travel, Infinite Hotel et Miles Attack), filiale d’Accor, a détaillé les orientations prises pour s’adapter à cette nouvelle réalité. « Au sein de l’entreprise et avec les acteurs de l’industrie, nous avons pris le temps d’échanger pour comprendre les impacts de cette crise sur notre écosystème”, explique Fabrice Perdoncini. « Notre conviction est que cette crise ne va pas forcément révéler de nouvelles tendances mais accélérer celles qui étaient déjà émergentes pré-Covid-19. Il était donc impératif de repenser Gekko et de nous adapter en conséquence. »

Modèle « asset light » et investissements techno

En collaboration avec Accor, Gekko indique avoir défini une stratégie construite sur deux axes. D’abord un axe défensif, visant à protéger le groupe, ses activités et ses collaborateurs « en réalisant un maximum d’économies par la mise en place d’un modèle asset light ». En parallèle, Gekko déploiera un axe offensif en « conservant (ses) investissements dans les développement technologiques pour préparer Gekko aux évolutions post-crise ». Une stratégie qui s’incarne notamment dans la construction « d’algorithmes d’intelligence artificielle basée sur le machine learning pour aider les utilisateurs à trouver rapidement l’offre d’hôtel la plus pertinente, au meilleur prix, adaptée à leurs habitudes et aux nouvelles attentes sanitaires et sécuritaires. »  « Avec cette crise sanitaire, notre industrie va devoir faire face à une crise économique qui va probablement durer jusqu’en 2023, estime Fabrice Perdoncini. Le marché va privilégier les acteurs solides, agiles et innovants. Ces qualités seront indispensables pour préparer et affronter le futur et nous sommes convaincus que Gekko possède intrinsèquement ces atouts.” 

>>> Lire l’interview de  Fabrice Perdoncini sur Déplacements Pros

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique