Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

France : les recettes du tourisme international en hausse cet été

Cet été, la France a enregistré de meilleures performances et semble mieux tirer son épingle du jeu que ses principaux voisins européens, souligne la dernière note de conjoncture d’Atout France.

Ce sont des signaux positifs que livre la dernière note de conjoncture d’Atout France. Si les performances restent en retrait par rapport à 2019, l’été dernier a en effet permis d’observer des améliorations notables.

La clientèle américaine a ainsi poursuivi son redressement cet été, tout comme celles en provenance du Canada et du Brésil à partir d’août. En revanche, les flux aériens en provenance d’Asie restent encore très dégradés, constate Atout France.

Parmi les bonnes nouvelles à souligner également, la hausse des recettes touristiques internationales l’été dernier. En août, elles ont progressé de +29,6% par rapport à août 2020, grâce à l’apport des clientèles de proximité et, dans une certaine mesure, des USA. La baisse observée par rapport à la situation en 2019 (‐23,1%) est plus faible que les mois précédents.

Surtout, la France continue de présenter une situation plus favorable en termes de recettes touristiques que ses principaux voisins européens avec notamment des volumes de recettes dépassant ceux enregistrés en Espagne, souligne le document. Au global, le solde du poste « voyages » de la balance des paiements cumulé depuis janvier s’établit à 2,8 Md€, même s’il reste en retrait de la situation de 2020 (+3,4 Mds€) et encore plus par rapport à 2019 (+7,6 Mds€). En septembre 2021, les arrivées aériennes vers la France restent toujours orientées à la baisse par rapport à 2019. Mais comme en juillet et août, la destination France bénéficie d’un flux de clientèle estivale limitant la baisse à -61% [-63,9% en juillet et -62,9% en août] à mettre en perspective avec des baisses de -80% à -90% sur le premier semestre, détaille Atout France.

Un carnet de commandes qui se redresse lentement

« Ce sont les flux en provenance des pays européens qui soutiennent l’activité en enregistrant des baisses moins fortes que sur les destinations long-courriers. On remarque en particulier la relative bonne tenue des marchés scandinaves et de l’Italie, souligne Atout France. Le Royaume-Uni reste orienté à la baisse mais moins fortement à mesure que les mois avancent dans l’année. L’Espagne confirme son avance par rapport aux clientèles du nord de l’Europe ou de l’Allemagne. Mais, c’est la France qui paraît bénéficier de la moindre dégradation des flux en provenance du Royaume-Uni. »

Sur la rentrée et la fin d’année 2021, les carnets de commande à un et trois mois dans l’aérien sont toujours faibles, mais ils se redressent lentement grâce à l’apport des clientèles en provenance des marchés européens (Europe du nord et Allemagne, en particulier), note Atout France. Le désir de voyager en France est présent, comme le révèle le Baromètre des intentions de voyage. Au niveau européen, les volumes de touristes prévoyant un voyage dans les six prochains mois reste élevé et la part de ceux déclarant vouloir voyager hors de leur pays d’origine (mais en Europe) progresse, observe Atout France. A condition  que la situation sanitaire n’impose pas de nouvelles restrictions aux déplacements dans le contexte actuel de remontée du nombre de contaminations en Europe.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique