Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Europcar repasse dans le vert en 2016

Redevenu bénéficiaire, le loueur a publié un chiffre d’affaires en hausse de 3% en 2016, une année stratégique à plus d’un titre.  

2016 a marqué un tournant pour Europcar. C’est du moins ce qu’indique le loueur, qui vient de publier ses résultats. En progression de 3% par rapport à l’exercice précédent, son chiffre d’affaires s’élève à 2,15 milliards d’euros. Son résultat net "record" atteint 119 millions d’euros, contre une perte nette de 55,8 millions d’euros en 2015.

"Cette progression significative résulte de l’évolution positive de la performance opérationnelle et de la baisse substantielle des coûts financiers", explique le groupe.

Très forte croissance du low cost

La croissance a été principalement tirée par le segment loisirs, qui a généré 58% des revenus du groupe.

InterRent, la marque low cost d’Europcar lancée en 2016, a également enregistré une très forte croissance, +74%, en 2016.

Le volume de jours de locations a atteint 59,9 millions en 2016, soit une hausse de 4,9% par rapport à 2015.

3 milliards d'euros de revenus en 2020

Le loueur a par ailleurs continué de consolider sa présence sur le marché des nouvelles solutions de mobilité (autopartage, location de voiture avec chauffeur) en Espagne, Italie, et au Royaume-Uni. Europcar a également renforcé sa présence à l’étranger début 2017 en concluant un partenariat commercial avec Shouqi Car Rental, un des leaders de la location de voiture en Chine.

Europcar a déployé une nouvelle organisation au 1er janvier 2017, se structurant autour de 5 pôles ("Cars", "Van & Trucks", "Low Cost", "New Mobility Services", et "International Coverage"). Objectif : 3 milliards d’euros de revenus à l’horizon 2020.