Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Etats-Unis : le tourisme au chômage technique

Pour la première fois depuis 17 ans, l'Etat fédéral américain a mis au chômage technique, mardi, des centaines de milliers de fonctionnaires. Une mesure qui  pénalise le secteur du tourisme.

Faute d'accord budgétaire au Congrès, plus de 800 000 fonctionnaires fédéraux jugés non essentiels, sur un total de plus de deux millions, se retrouvent depuis ce matin en congés forcés sans soldes. Les effectifs des administrations sont ainsi réduits au minimum vital, certaines agences ne disposant plus que d’à peine 5% de leurs employés.

Lors du dernier arrêt de la sorte, en 1995, près de 200 000 demandes de passeport n'avaient pas été traitées.

Parcs et musées nationaux fermés au public

La totalité des 368 parcs naturels du pays, gérés par le National Park Service, dont celui de Yosemite et le Grand Canyon, et les musées nationaux (Smithsonian de Washington, statue de la liberté à New York…) n’ouvriront pas leurs portes au public aujourd’hui. Par ailleurs, les hébergements situés dans les parcs nationaux (ex : El Tovar à Grand Canyon, Yosemite Lodge at the Falls à Yosemite,…) sont également concernés. Dans les 48 heures, tous ces établissements devront être évacués.

Les TO ont donc commencé à fonctionner en cellule de crise. Euram fait par exemple savoir dans un communiqué que "Les agents de voyages dont les clients sont ou vont séjourner encore cette semaine dans un hôtel situé dans un parc national seront avertis personnellement".

A l’arrivée dans les aéroports américains, de longues files d’attente sont également à prévoir aux postes de contrôles. 

Ce "shutdown" pourrait se traduire par un impact négatif de plusieurs millions de dollars pour le secteur touristique.

Pour un état des lieux des ouvertures/fermetures :

http://www.washingtonpost.com/wp-srv/special/politics/whats-open-whats-closed/

 

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique