Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

En 2019, Eluxtravel veut doubler son chiffre d’affaires

Relancée par Frédéric Savoyen, la marque parie sur le luxe sur-mesure afin de sortir du bois.

Depuis la revente d’Idiliz (ex-Mytravelchic) au groupe MisterFly, Frédéric Savoyen s’attelle à développer le TO-distributeur Eluxtravel.

« Nous avons créé des équipes de production, de back-office, de marketing, nous avons recruté », explique-t-il. Eluxtravel, qui se positionne sur le segment du luxe sur-mesure, a aussi inauguré trois « salons de voyages » (à Paris 16e, Paris 7e et Versailles) et investi un nouveau siège à Versailles.  « Nous allons investir dans d’autres points de vente physiques pour nous permettre d’atteindre notre objectif », soit 6,5 millions d’euros de chiffre d’affaires, explique Frédéric Savoyen. « Le lancement de notre site Internet début janvier nous aidera à augmenter la notoriété de la marque. »

Des produits inédits pour fidéliser

Eluxtravel a enregistré un chiffre d’affaires de 3,1 millions d’euros sur les huit mois de son exercice 2018, et assure avoir été rentable. Pour grandir, le voyagiste compte notamment sur sa production maison, avec une stratégie qui rappelle Directours. « Nous voyageons pour dénicher des expériences inédites à proposer à nos clients », précise Frédéric Savoyen. Gastronomie, culture : toutes les thématiques sont bonnes pour référencer une série de « luxpériences » dans une trentaine de destinations.

Ainsi, sur l’Île Maurice, on n’assiste plus aux courses de cheveux depuis la tribune VIP mais bien dans le paddock, aux côtés des entraîneurs de chevaux avec qui on aura passé la journée à découvrir tous les secrets des sports hippiques mauriciens. « C’est avec ce genre de produits qu’on se démarque et qu’on fidélise le client. » Même si Eluxtravel, en bon spécialiste du sur-mesure, se fait fort aussi de répondre aux demandes les plus classiques.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique