';
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Embellie dans la location de voiture


La location de voiture retrouve une bonne vitesse de croisière. Après une stabilisation en 2005, le secteur a profité d’une embellie de 9,5% en 2006 (à 7,78 millions de locations), selon une étude TNS Sofres pour le compte de la branche loueurs du Conseil national des professionnels de l’automobile (CNPA). Avec 2,86 millions de clients uniques en 2006, soit 6,2% de la population française, les loueurs ont retrouvé le niveau global d’activité de 2003.
Les agences de voyages représentent 25% des transactions, lesquelles proviennent très majoritairement des entreprises, analyse André Gallin, président de la branche loueurs du CNPA. L’étude TNS Sofres révèle par ailleurs que la proximité (ndrl : du lieu de réservation de la voiture) a pris le pas sur le prix, qui était le premier critère de choix en 2005. Avis, Europcar et Hertz détiennent au total 61% de parts de marché.
Au cours des dernières années, le secteur a fortement évolué en prenant le virage d’Internet. 20% à 25% des ventes sont réalisées sur Internet, soit en direct soit par le biais des agences ou des brokers en ligne, ajoute André Gallin. En France, la location a néanmoins connu un raté sur le web. EasyGroup a fait une louable tentative avec EasyCar, a rappelé André Gallin (par ailleurs directeur du réseau franchisé chez Hertz en France), avant d’en commenter l’échec : Le modèle reposait sur le tout Internet. Les voitures n’étaient contrôlées ni avant ni après la location. Les voitures sont devenues des épaves au bout d’un an.
Le CNPA anticipe une bonne année 2007. Le marché est porteur, grâce notamment à l’arrivée d’une clientèle plus jeune, souligne t-il.

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire