Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

E-tourisme : la fraude s’organise

Le tourisme est une victime privilégiée de la génération montante des internautes fraudeurs « professionnels », selon un expert.

Le voyage est dans le trio de tête des secteurs victimes d’escroqueries à la carte bancaire sur Internet, estime Fia-net. « C’est une cible importante des fraudeurs de type mafieux, en raison du montant élevé du panier moyen », explique Alexandre Arcouteil, son responsable Europe du système d’analyse des commandes. Sans surprise, le vol sec est le produit le plus exposé. Les billets seraient ensuite revendus sur des sites de bons plans.

Or en France, les escroqueries à la carte bancaire sont de plus en plus le fait de groupes organisés, « assimilés à du banditisme ». « Depuis 2009, et surtout 2010, nous observons une professionnalisation des fraudeurs dans tous les secteurs dont le tourisme. Les tentatives d’escroquerie ont représenté 3,90% du montant des achats en ligne l’an dernier, contre 2,82% en 2009. Nous mettons l’augmentation de 0,88% sur le compte des fraudes tests, de la part d’organisations criminelles ». Ces essais visent à identifier les achats abusifs non déjoués, avant de les dupliquer de manière industrielle, sur une courte période.

Les tentatives d’escroqueries proviendraient désormais autant de groupes organisés que d’individus opportunistes agissant pour leurs seuls besoins.

Assureur pour plus de 900 sites, Fia-Net n’est pas neutre. Mais c’est la première fois depuis sa création en 2000 qu’il invoque la « professionnalisation » de la fraude.
 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique