Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

E-tourisme français : 10 levées de fonds à retenir

Les start-up du voyage séduisent les investisseurs. Photographie des levées de fonds récentes, de plus d’un million d’euros.

 

Qui investit dans les sites, applications et autres services de voyage, et quel montant ? C'est à ces questions que nous avons souhaité répondre, après avoir relayé au fil de l'eau les apports capitalistiques des acteurs du secteur. Nous avons ainsi identifié les entreprises du tourisme, des transports et des loisirs au sens large, qui ont bouclé des tours de table d’un million d’euros au minimum. Et ce, au cours des six derniers mois.

L’économie collaborative en première ligne

Les start-up qui ont pris racine dans l’économie du partage ont raflé quelques levées de fonds. Parmi les jeunes pousses françaises, figurent GuestToGuest, Misterbnb et MagicEvent. Sans oublier Drivy qui s’est spécialisé dans la location de voitures entre particuliers, à des fins très utilitaires mais aussi touristiques.

Paradoxe ou non, le capitalisme vient ainsi à la rescousse d’entreprises au demeurant pétries de valeurs. Les individus ont bien compris qu’il fallait consommer les ressources sous-exploitées. Et les investisseurs semblent croire, eux aussi, en cette tendance structurelle et vertueuse. D’ailleurs, si nous voulions être exhaustifs, nous devrions ajouter des Rendezvouscheznous et autres Samboat, eux aussi nés dans les entrailles du collaboratif.

Les transports aussi

Depuis l’an passé, les sites liés au transport ont également le ticket auprès des fonds et des business angels.

Dans le secteur des véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC), les entreprises françaises Chauffeur-Privé et Snapcar ont montré l’exemple. Dans la distribution du train, Capitaine Train a trouvé les moyens de financer sa croissance à l’international, face au tout puissant Voyages-sncf.com.

En termes de secteurs, l'aérien est le grand absent de ce tableau des levées de fonds d'un million d'euros au mimimum, qui fait la part belle aux entreprises développant des services en ligne pour les hébergeurs.

Start-up      Fonds levés  Investisseurs       Métier
Drivy    8M€   Via ID (fonds de Norauto), le fonds Écotechnologies de BPI France, et les investisseurs historiques Index Ventures et Alven Capital Location de véhicules entre particuliers
Capitaine Train   5,5M€  Alven Capital, Index Ventures, CM-CIC Capital Privé, TheFamily, et des business angels dont Xavier Niel et Pierre Bonelli Distribution de billets de train
Chauffeur-Privé   5M€ CM-CIC Capital Privé et X Ange VTC
GuestToGuest

  4M€

MAIF (son partenaire assurantiel) Echange de maisons entre particuliers
Poplidays   3M€ Crédit Agricole PG Développement, ACI, accompagné par Aqui-Invest et Herrikoa Locations saisonnières d'agences immobilières
Ceetiz   3M€ La BPI, les fonds d’investissement Entrepreneur Venture, Sigma Gestion et HPC, des business angels (Jacques-Antoine Granjon et Charles Petrucelli) Réservation d'activités et de musées
Snapcar   2M€ Des business angels comme Charles Petruccelli et Bertrand Mabille, notamment VTC
Misterbnb   1,85M€ 500 Startups, AngelVest, China Growth Capital, MicroVentures, Pole Capital et des business angels comme Jacky Leclerc (gayplanet.com) Location de maisons entre particuliers, gay-friendly
Xotelia   1,3M€ Newfund et des investisseurs privés

Logiciel pour chambres d’hôtes

MagicEvent   1M€ Des investisseurs privés Location d'hébergements entre particuliers
Levées de fonds d'un million d'euros au minimum, au cours des six derniers mois.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique