Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dossier de l’été : un début d’année sinistré pour l’APST

Le montant global des sinistres enregistré par l’association sur les six premiers mois de l’année dépasse déjà celui de l’année 2012.

Pas de répit pour l’Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme (APST). Après une année 2012 relativement calme, l’APST a enregistré au premier semestre plusieurs défaillances qui vont lui coûter cher. A commencer par le Groupe Différences, dont la cessation de paiements a été prononcée le 13 mai. Le président de l’APST, Raoul Nabet, estime que le sinistre du groupiste devrait s'élever à 800 000 euros.

Mais la faillite de NDS Voyages en début d’année a coûté bien davantage. Le montant global, de 2,5 millions d'euros, a atteint un record dans l’histoire de l’APST.

Ces deux sinistres ne sont malheureusement pas des cas isolés. Ont notamment suivi les défaillances d’Autrement Voyages et d’Echos du Large. "La catégorie qui nous coûte le plus cher, ce sont les producteurs", affirme Raoul Nabet, en s’appuyant sur une étude interne portant sur 5 exercices (2007-2012). L’APST en a tenu compte dans le calcul des cotisations en 2013, pour amener un peu plus d’équité. Ainsi, la cotisation des groupistes producteurs est-elle passée de 0,6% à 0,9% pour la partie variable. Le président de l'APST réfléchit à d'autres mesures à prendre.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique