Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dossier de l’été 2017 : les destinations qui rient et qui pleurent

L’Europe du Sud fait toujours figure de valeur refuge. Plus loin, des destinations long-courriers installés marquent le pas, au profit de l’Indonésie et du Cap Vert par exemple.

La Grèce prend la tête des tendances de réservations et de départs pour l’été 2017, notamment sa partie continentale, selon le récent baromètre du Syndicat des entreprises de tour-operating (Seto). Hormis les Canaries, l’Espagne, succès incontestable depuis plusieurs années, perd un peu de terrain, au profit de la Sicile et la Sardaigne, mais aussi du Maroc, qui talonne le top 5 des destinations estivales.

Le Portugal, quant à lui, maintient les bonnes performances enregistrées pendant l’été 2016. La Tunisie enregistre un fort rebond. L'Egypte, victime d'une récente attaque sur la mer Rouge, est également en pleine convalescence. Ces deux destinations historiques du marché français restent toutefois éloignées des chiffres de fréquentation enregistrés en 2010.

Sur le moyen-courrier, certains pays connaissent pour leur part un ralentissement, à l'image de Chypre (-43% sur l'été). Après une année 2016 record, l’île d’Aphrodite subit sans doute le retour sur le marché de certaines destinations du Maghreb. Quant à la Turquie, elle n’en finit plus de payer le prix de ses déboires sécuritaires et du durcissement progressif du régime au pouvoir.

Sur le long-courrier, Cuba est en retard dans les carnets de commande des TO, après deux années de hausse de fréquentation. La Thaïlande et le Vietnam reculent aussi, au profit du voisin, l’Indonésie, qui continue sur sa lancée. L’Afrique du Sud, le Sénégal et le Cap Vert confirment la bonne forme de l’Afrique. A l’ouest, la République dominicaine est définitivement l’une des destinations préférées des Français. Les Etats-Unis se maintiennent. Quant au Canada, qui fête son 150ème anniversaire, il accuse une baisse de fréquentation remarquée.

Retrouvez des données plus complètes et précises dans les articles de ce dossier.

Laisser votre commentaire (qui sera publié après moderation)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dans la même rubrique