Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dossier de l’été 2014 : Google, je t’aime, moi non plus

2014 a été marquée par une levée de boucliers contre le géant de la recherche. Retour sur les raisons d’une colère qui gronde depuis si longtemps.

Au printemps, 400 entreprises et associations ont créé l’Open Internet Project (OIP). Objectif : attaquer Google en justice et se défendre face à ses "abus de monopole".

Même s'il sera difficile d'atteindre les résultats escomptés, tant le rapport de force est déséquilibré, Jean-François Rial, PDG de Voyageurs, du Monde, soutient la cause : "Le combat est juste, nous avons intellectuellement raison", martèle-t-il.

Accusé de manipuler les résultats de recherche pour promouvoir ses services et de dégrader ceux de ses concurrents, Google reste incontournable (avec 95% de parts de marché en France). "Google est merveilleux et monstrueux", résume un expert de l’e-tourisme.

Les internautes ne savent plus s’en passer. Les professionnels non plus. La Google-dépendance coûte chers aux acteurs, et rapporte des sommes colossales au géant de Mountain View. Une étude estime à 200 000€ les revenus quotidiens provenant du tourisme français. Même si le groupe se développe dans le voyage à travers Maps, ses comparateurs et ses investissements, il cherchera en parallèle à préserver ses colossales recettes publicitaires. C’est in fine une chance pour chacun d’entre vous.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique