Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Dopé par l’Asie, le tourisme mondial a progressé en 2016

Malgré les difficultés de l'an passé, les arrivées de touristes internationaux ont poursuivi leur progression, tirées par l'Asie-Pacifique, tandis que l'Europe affiche des résultats contrastés.

Le moteur du tourisme international vrombit plus que jamais en Asie-Pacifique. En 2016, la zone a connu la plus forte croissance en termes d'arrivées de touristes internationaux (+8%), devenant la 2e région mondiale, derrière l'Europe, en nombre de voyageurs, avec 303 millions de personnes. Une contribution conséquente aux quelque 1,2 milliard de touristes internationaux (+3,9%) comptabilisés dans le monde l'année dernière, a révélé le 17 janvier l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) dans son baromètre annuel.

L'Afrique rebondit

La dynamique est commune aux 4 sous-régions de l'Asie-Pacifique avec des taux de croissance de 10% en Océanie, 9% en Asie du Sud et 8% en Asie du Nord-Est et en Asie du Sud-Est, sous l’impulsion d’une forte demande des marchés émetteurs tant intrarégionaux qu’interrégionaux.

Des résultats positifs ont aussi été enregistrés en Afrique (+8%), la région ayant "bénéficié d’un net rebond après deux années plutôt moroses", selon l'OMT. Si le Moyen-Orient accuse une baisse de 4%, l’élan n’a pas faibli dans les Amériques (+4%). Ce qui permet à l'organisation de se réjouir de la "résilience" du tourisme mondial dans un contexte géopolitique agité, et de saluer "la septième année consécutive de croissance soutenue depuis la crise économique et financière mondiale de 2009".

Bilan en demi-teinte sur le Vieux Continent

L’Europe, qui reste la région du monde la plus visitée avec 620 millions de touristes internationaux, a moins progressé (+2%) que l'année précédente en raison des craintes liées à la sécurité. Si certaines destinations se portent très bien, notamment en Europe du Nord (+6%) et en Europe Centrale (+4%), l'Europe méridionale méditerranéenne (+1%) et l'Europe occidentale marquent le pas.

Pour 2017, l’OMT prévoit une augmentation de 3 à 4% des arrivées de touristes internationaux.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique