Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Des Français parmi les victimes de l’attentat à Marrakech

L’explosion survenue hier au Café Argana, l’un des plus fréquenté de la place Djemma el Fna à Marrakech par les touristes qui apprécient sa terrasse panoramique, aurait fait selon le dernier bilan au moins 14 morts dont 6 Français et 23 blessés.

Le bilan est encore incertain ce matin. La télévision publique marocaine 2M a fait état de 15 morts, dont six Français et quatre autres non-Marocains. Selon la source policière française, deux à sept Français sont morts et de sept à vingt ont été blessés. Le gouvernement marocain a en revanche confirmé que l’explosion était d’origine criminelle, vraisemblablement le fait d’un kamikase. Tout le premier étage du café Argana s’est effondré suite à l’explosion. Hier soir, le Quai d’Orsay éditait sur son site de conseils aux voyageurs une "dernière minute" rappellant qu’ "Il est vivement recommandé aux Français résidents ou de passage au Maroc de faire preuve de la plus grande vigilance dans les lieux publics ou de rassemblement" mais ne déconseillait pas la destination. Le Ceto devrait réagir officiellement aujourd’hui. Les principaux TO programmant la destination se sont immédiatement organisés en cellule de crise. Le mois d’avril est la haute saison à Marrakech qui accueille de plus en ce moment les vacanciers de la zone B encore en congés scolaires jusqu’au 8 mai. Le Maroc subit depuis le mois de janvier le contrecoup des évènements en Tunisie et en Egypte avec une baisse des réservations chiffrées entre 15 et 30% selon les voyagistes. Les manifestations des derniers jours sur place avaient jeté un froid mais les professionnels restaient confiants. Cet attentat  hypothèque sans doute les espoirs de reprise au Maghreb. Marmara, premier TO sur la destination,  compte actuellement à Marrakech quelque 3 000 clients et opère des vols quotidiens. Les prochains départs de Fram sont prévus dimanche. Tant que le Quai d’Orsay ne déconseille pas formellement les voyages au Maroc, les TO continuent d’assurer les départs et les conditions générales de vente s’appliquent.  Le groupe AFAT Voyages Selectour a  publié dès hier soir un communiqué dans lequel il "déplore l’événement qui endeuille le Maroc." Ajoutant que le pays "étant une destination majeure pour les touristes français, nous avons plus de 2 000 clients actuellement en vacances dans ce pays. Nous restons vigilants sur l’évolution de la situation sur place et prendrons toutes les mesures nécessaires en fonction des directives des autorités françaises. " Le groupe précise également qu’ " il se pourrait que certains de nos clients ayant, pour les vacances à venir, une réservation sur le Maroc, puissent envisager de reporter ou d’annuler celle-ci. Dans un contexte mouvementé depuis plusieurs années, le groupe AFAT Voyages Selectour propose à tous ses clients, lors de la réservation, une assurance multirisques, qui en cas d’attentat, permet d’annuler sans frais tout voyage prévu dans les 15 jours suivant celui-ci. "

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique