Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Demande d’Esta : gare aux pièges qui font déraper la facture

Sur certains sites bien référencés, les frais d’autorisation de voyage pour les Etats-Unis peuvent être multipliés par six.

Si vos clients planifient de partir aux Etats-Unis, ils devront naturellement faire une demande d’Esta (Electronic System for Travel Authorization). Et en tant que professionnel du voyage, vous pouvez bien les aiguiller. Car si les frais en la matière s’élèvent officiellement à 14 dollars (12,50 euros), ils peuvent totalement déraper. Plusieurs sites, bien référencés sur Google, facturent des frais de dossier prohibitifs. Pour une famille de 4 personnes, la douloureuse peut alors atteindre 300 euros…

Des apparences trompeuses

Prenons par exemple esta-formulaire.us. Le site facture pas moins de 84 dollars par personne, sous prétexte d’aider les voyageurs à leur simplifier les démarches. Qui se cache derrière ? Une société privée, basée en Floride. Seules quelques lignes, tout en bas de la page d’accueil, mentionnent les frais exorbitants qui sont facturés- sans doute pour ne pas contrarier la Direction générale de la concurrence (DGCCRF) : « Nos honoraires de $ 84 incluent les honoraires du gouvernement américain de $ 14 ». Quant à la page de paiement, elle n’indique que le tarif global, ce qui permet de masquer les frais de dossier. Pas franchement transparent.

Souvent, les apparences sont bien trompeuses. Prenez Esta-Officiel… qui n’a rien d’officiel. Tout en bas de sa page d’accueil, il est écrit en petit qu’il s’agit d’un site « qui n’est pas affilié aux autorités gouvernementales américaines ou au site internet du gouvernement cbp.gov ». Son prix ? 59 euros par demande d’Esta quand le site officiel -le vrai- exige seulement 12 euros (14$). Esta-Officiel est édité par I-Visas Services, société enregistrée au registre de commerce de Maurice. Son concurrent France-esta.fr, lui, demande 79,90 euros.

Un seul site officiel, à conseiller

Ces sites lucratifs officient depuis longtemps, et couvrent d’ailleurs parfois d’autres destinations pour des demandes de visas. Il est bon de rappeler aux voyageurs de rester vigilants, pour ne pas tomber dans certains pièges.

Comme le rappelle le Quai d’Orsay, l’Esta peut être obtenu en répondant aux questions posées sur le site https://esta.cbp.dhs.gov/ (multilingue), « seul site habilité par les autorités américaines et permettant un paiement en ligne par carte bancaire ». C’est simple, rapide, économique. Si le formulaire est à renseigner en langue anglaise, les instructions sont disponibles en langue française.

Pour mémoire, l’autorisation est valable deux ans à compter de la date de délivrance, mais sa demande doit être renouvelée si le passeport expire avant ce délai.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique