Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Crash de Yemenia : « pas un problème technique »

L’accident d’avion de la compagnie Yemenia, le 30 juin au large des Comores, ne s’explique ni par un problème technique sur l’appareil ni par une explosion, a affirmé le Bureau enquêtes analyses (BEA).

 

Prudence et diplomatie. Le Bureau enquête analyses (BEA) s’est contenté du minimum pour expliquer les causes du crash de l’avion de Yemenia le 30 juin dernier au large des Comores, faisant 152 morts. La seule chose que nous pouvons dire est qu’il n’y a pas de problème technique sur l’avion, ni trace d’explosion, a déclaré Jean-Paul Troadec, directeur du BEA à des journalistes de la presse spécialisée, laissant entendre qu’il s’agissait d’une erreur humaine.

Nous essayons de convaincre les autorités comoriennes qu’elles disposent d’éléments suffisants pour publier un rapport d’étape, a-t-il ajouté. Nous sommes dans une situation difficile car depuis trois mois, l’enquête est au point mort.

Il a rappelé que les autorités avaient limogé l’enquêteur en charge du dossier après que celui-ci eut publié un communiqué disant qu’il n’y avait pas eu d’explosion.

En septembre 2009, des sources gouvernementales françaises avaient jugé probable une erreur de pilotage pour expliquer le crash. Le secrétaire d’Etat français aux Transports Dominique Bussereau avait cependant démenti formellement que le gouvernement français eût retenu cette hypothèse.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique