Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Coronavirus : un couple de globe-trotteurs bloqué sur un parking de Miami

Sur les routes du monde depuis 2016, Aldo et Véra sont coincés depuis deux semaines sur le parking d’un supermarché de Floride… avec des visas sur le point d’expirer.

Voilà bientôt quatre ans que Véra et Aldo, respectivement âgés de 35 et 38 ans, parcourent la planète. « Nous avions un rêve : faire le tour du monde en voiture », lancent Aldo et Véra. Après avoir traversé les pays scandinaves, la Russie, la Chine, le sud-est asiatique, l’Australie et l’Amérique latine, leur périple les emmène aux Etats-Unis, dernière étape avant le Canada.

Et c’est après une baignade avec des lamantins, dans les eaux de Floride, que la pandémie de Covid-19 prend de l’ampleur. « A cause de toutes les restrictions liées à la pandémie, nous sommes bloqués ici en Floride », raconte Aldo. Car si les grands espaces, la nature et les imprévus faisaient sans doute partie du plan, le couple n’aurait jamais pensé passer 15 jours sur le parking d’un supermarché, au nord de Miami (Floride).

« Attendre » l’Afrique du Sud

Depuis, Aldo et Véra vivent dans leur Toyota, qui les suit depuis leur départ de Londres, où ils résidaient. C’est là que le couple dort et fait sa toilette. Leur cuisine, c’est leur coffre, où ils ont un réchaud. Leur connexion Internet ? Elle vient des restaurants voisins. « C’est un peu difficile mais nous essayons de rester positifs et de tirer le meilleur parti de la situation », explique Véra.

Les deux globe-trotters trouvent notamment du réconfort dans la solidarité des habitants de Floride, dont certains apportent des vivres au couple. « Nous sommes bouleversés par le nombre de personnes qui essaient de nous aider. C’est fantastique de voir le nombre de gens bien qu’il y a autour de nous », s’émeut Véra. Même si l’inquiétude guette tout de même le couple : leur visa de touristes expire le 14 avril, et ils n’ont toujours pas de réponse concernant leur demande de prolongation.

Mais le couple demeure philosophe. « Nous attendrons, comme tout le monde », conclut Aldo, qui pense déjà à la prochaine étape de son tour du monde, prévue à Johannesburg (Afrique du Sud).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique