Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Comment Visiteurs veut rebondir en 2015

Visiteurs table sur 30% de croissance en 2015, tirée par les ventes individuelles BtoB, après un exercice 2014 en retrait de 20%, pénalisé par l'activité groupes.

Visiteurs fêtera ses 30 ans en 2016. Un anniversaire que le tour-opérateur veut célébrer en beauté en franchissant le cap des 50 millions d'euros de chiffres d'affaires à cette échéance.

45M€ de chiffres d'affaires budgétés en 2015

Pour tenir son objectif, celui qui veut s'imposer comme un spécialiste "majeur" des circuits, et pas seulement sur le seul continent asiatique comme à sa création – lorsqu'il s'appelait Visiteurs en Asie – compte bien pousser ses pions en 2015.

L'exercice 2013-2014 s'est soldé au 30 septembre par une contre-performance, à seulement 34M€ de chiffre d'affaires, contre 43M€ lors de l'exercice précédent, pénalisé par les groupes, une activité qui représente 70% des ventes. La rentabilité est ressortie à 0,5%, soit un resultat net de 175 000 €.

"Les perspectives en groupes sont bien meilleures pour 2015, avec déjà 90% du portefeuille engrangé, assure Patrice Arezina, directeur des ventes individuelles recruté en septembre dernier. Mais c'est avec les ventes individuelles que nous comptons reprendre de la croissance".

Visiteurs table sur une progression de 25% du nombre de clients individuels, au nombre de 7 000 sur l’exercice 2013-2014. "L'activité est déjà faite à 70%. Nous devrions ainsi revenir à 45M€ de chiffres d'affaires, avec 48 salariés, ce qui nous donne un excellent ratio de productivité".

Des circuits privatisables en 4 clics

Pour séduire les individuels en agences, le spécialitste des circuits va continuer d'adapter sa production dans un marché "hyper concurrentiel". Visiteurs pousse en particulier ses formules privatives "Découvertes privées", désormais accessibles sur 70% des circuits accompagnés.

"C'est notre façon de contrer les réceptifs", indique Patrice Arezina. "Dès qu'un client demande un circuit privatif, les agences préfèrent interroger un réceptif en direct plutôt que d'attendre 72 heures le retour d'un TO. Nous avons développé sur notre site BtoB une fonctionnalité qui permet en 4 clics d'avoir tarif et descriptif de la version privative, sachant que, grâce à notre puissance d'achats en groupe, nous sortons de bons prix en individuels. "

"Les circuits privatifs ne représentent aujourd'hui que 5% de nos ventes mais il y a des parts de marché à prendre", remarque Patrice Arezina entouré désormais d'une équipe commerciale de sept personnes. Elle compte aussi pousser cette année les formules "A la carte", proposées aux Etats-Unis, Canada, en Inde,  Indonésie et Chine. "Cela représente déjà 10% de nos ventes actuelles avec quatre forfaitistes dédiés".

Des speed training personnalisés

Les "speed training", modules de formation en ligne lancés en août 2013, vont continuer également de "créer du lien et de l'expertise" au delà de "l'optimisation des référencements"avec Selectour Afat (dans le cadre du Top 14+), Carrefour Voyages, Manor et Tourcom. 

"Nous allons davantage cibler nos formations, avec des sessions réservées à des mini-réseaux ou des agences selectionnées de nos réseaux partenaires pour personnaliser le message et aussi faire en sorte que ces speed training soient gagnants-gagnants. Nous ne sommes pas office de tourisme. Nous voulons des ventes".

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique