Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Chaos dans le ciel européen


Ce nuage de cendres s’est progressivement déplacé vers le sud-ouest. Le trafic aérien a commencé à être très perturbé dès la nuit de mercredi à jeudi car ce nuage de cendres présente un risque majeur pour les réacteurs des appareils. Les cendres aspirées par les réacteurs peuvent entraîner l’arrêt de la combustion du carburant et donc l’arrêt du moteur. Les espaces aériens du Royaume-Uni, de Belgique, des Pays-Bas ont tous été progressivement fermés provoquant des perturbations monstres en Europe mais aussi aux Etats-Unis vu l’importance du tarfic transatlantique. Le chaos dans le trafic aérien pourrait se poursuivre pendant encore 48 heures, selon l’agence européenne de contrôle aérien Eurocontrol et pourraient conduire à la fermeture des espaces aériens en France et en Allemagne. En France, des centaines de vols ont été annulés et les aéroports du nord, de l’ouest de l’hexagone ont été fermés. Roissy et Orly devaient fermer à partir de 23h, hier soir jusqu’à ce matin, vendredi. Le nuage de cendres qui mesure de 6 à 11 kilomètres de long, représente un danger certain pour les transports aériens, limitant la visibilité et en risquant d’endommager les réacteurs des appareils. D’après des géologues l’éruption pourrait durer de plusieurs jours à un an.