Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Pas de voyages au Canada pour les Français avant le 31 juillet

Si l’Europe rouvre aujourd’hui ses frontières aux voyageurs en provenance du Canada, cela ne signifie pas en retour que les voyageurs français sont libres de s’y rendre. 

Le Canada prolonge la validité des mesures « à la frontière interdisant l’entrée au Canada de tout étranger en provenance d’un pays autre que les Etats-Unis », qui expiraient le 30 juin, « jusqu’au 31 juillet », selon un communiqué de l’agence de la santé publique du Canada. La mesure de quarantaine et d’isolement obligatoire à l’entrée au pays est aussi prolongée, et est effective jusqu’au 31 août. Le décret détaillant les mesures prises par le gouvernement canadien peut être consulté via ce lien.

Les voyages non essentiels hors du Canada toujours déconseillés

Si une exception est faite pour le voisin américain, les mesures de fermeture des frontières avec les Etats-Unis « resteront en vigueur au moins jusqu’au 21 juillet », à l’approche des fêtes nationales du Canada (1er juillet) et des Etats-Unis (4 juillet). Cette restriction, qui est prévue dans le cadre d’un accord bilatéral avec les Etats-Unis, « peut être davantage prolongée, au besoin pour des raisons de santé publique », a précisé l’agence des services frontaliers du Canada, dans un communiqué. Pour mémoire, la frontière avec les Etats-Unis est fermée depuis le 21 mars.

Des exceptions existent cependant. Ainsi depuis début juin néanmoins, les ressortissants étrangers peuvent rejoindre leur famille vivant au Canada, s’ils sont des conjoints, des enfants, des parents ou des tuteurs légaux de citoyens canadiens. La quarantaine obligatoire, prévue dans le cadre de la Loi sur la mise en quarantaine, prévoit une très lourde amende, pouvant aller jusqu’à 750.000 dollars canadiens (491.000 euros) et une peine de six mois de prison. Le décret détaillant les modalités de quarantaine peut être consulté via ce lien.

En prenant ces mesures, le Canada fait donc une croix sur le tourisme international, au moins pour le mois de juillet. L’an dernier, la destination avait reçu 604 000 Français, un chiffre en hausse de 5% par rapport à l’année précédente.

A noter également que si l’UE accepte les voyageurs en provenance du Canada, qui fait partie de la liste des 15 pays dévoilée mardi, le ministère des Affaires étrangères canadiens recommande toujours d’éviter “les voyages non essentiels à l’extérieur du Canada » et d’éviter « tout voyage à bord de navires de croisière, et ce, jusqu’à nouvel ordre. »

1 commentaire
  1. Olivier dit

    Quid de la sacro-sainte réciprocité ???

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique