Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Cameroun : Allibert Trekking a déplacé 14 touristes vers le sud

Le spécialiste de la randonnée a décidé de déplacer vers le sud du pays un groupe de 14 touristes français qui se trouvait au nord, a indiqué à l’AFP son directeur général Gérard Guerrier.

Principe de précaution oblige, Allibert Trekking a décidé de modifier le programme d’un voyage que réalisent actuellement 14 de ses clients au Cameroun. Présents depuis samedi dans le pays, pour un circuit de 15 jours, "ils se trouvaient à la frontière de la zone rouge" décrétée hier soir par le Quai d'Orsay, a précisé Gérard Guerrier, le DG du TO.

Il a souligné que "les touristes ne voulaient pas être déplacés, ils se sentaient en sécurité", et étaient déjà accompagnés par une escorte de gendarmerie depuis l'enlèvement des sept Français mardi. "Mais on vient quand même de décider de les faire descendre vers le sud".

Pas de sécurité à 100%

Allibert Trekking a par ailleurs "un autre groupe dans le sud-Cameroun, et il n'y a aucun problème", a-t-il ajouté, rappelant que "la sécurité à 100%, ça n'existe pas, ça reste une affaire de raison. Si on rentrait dans une psychose totale, il faudrait arrêter d'aller dans la moitié des pays du monde".

Depuis le déclenchement de l'intervention armée de la France au Mali, Allibert a cessé ses circuits "dans toutes les zones frontalières du Mali, Niger, Algérie, Mauritanie, Burkina Faso…".

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique