Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Bravofly vise 40M€ en France

L’agence en ligne spécialisée dans les vols low cost annonce un volume d’affaires de 15M€ en France en 2007. L’italien Bravofly table sur 40M€ de ventes cette année dans l’Hexagone, et 150M€ tous marchés confondus. Tels sont les résultats et objectifs ann

Bravofly est un site italien né en 2004, qui s’est depuis exporté en Europe. Lancé au printemps 2006, sa version hexagonale espère percer cette année, et profiter ainsi de l’explosion des vols à bas prix. L’objectif est d’atteindre 40M€ en 2008, contre 15M€ en 2007. Pour ce faire, l’agence s’est récemment adjoint les services de Pascal Bordat. L’ancien DG de Travelprice.com, qui est par ailleurs actionnaire du comparateur Sprice.com, est devenu son consultant. C’est donc à ses côtés que Fabio Cannavale, PDG et cofondateur de Bravofly, a présenté hier les résultats de son entreprise, lors de son passage à Paris.

L’agence en ligne a dévolu son modèle économique aux compagnies à bas prix, avec ou sans l’assentiment de ces dernières d’ailleurs. Ryanair, pour ne citer qu’elle, fait partie des transporteurs qui n’aiment pas les intermédiaires. Mais il en faut plus pour stopper dans son élan Fabio Cannavale, qui fut l’un des artisans du site espagnol eDreams. D’autant qu’il ne frappe pas aux portes des dites compagnies : le site se rémunère en facturant 6 à 7€ par segment. Nous sommes rentables, en résultat net, depuis notre première année d’exploitation, affirme Fabio Cannavale. La croissance d’activité reste soutenue. Le volume d’affaires 2007 ressort à 80M€ en 2007, et l’objectif est d’atteindre 150M€ cette année. Les ventes passent principalement en direct, même si un accord a été signé avec American Express Italie. Nous aimerions trouver un ou plusieurs gros partenaires en France. Le contrat de franchise qu’il proposait l’année dernière portait à 9€ le montant des royalties par réservation.

BravoFly a établi son siège social en Suisse, et possède son centre d’appels multilingue en Italie (70 personnes). Fabio Cannavale et son partenaire Marco Corradino détiennent 97% du capital.