Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Belambra acquiert quatre hôtels-clubs

Le spécialiste des clubs de vacances, qui réalise 20% de ses ventes via les agences et les TO, se renforce sur les destinations neige avec le rachat de quatre établissements.

Belambra s'offre quatre hôtels dans les Alpes. Le Diva, à Tignes, la Cachette, aux Arcs, Terra Nova, à la Plagne et le Viking, à Morzine, passeront ainsi sous pavillon Belambra dès l’hiver prochain.

Aucune rénovation d'envergure n'est prévue sur les établissements concernés. "Ces hôtels sont dans un état tout à fait satisfaisant, explique Sylvain Caucheteux, directeur commercial et marketing de Belambra. Ils ont été parfaitement entretenus par les anciens exploitants. Nous allons simplement les mettre aux couleurs de Belambra et adapter ces produits à notre concept d'hôtels-clubs, avec les infrastructures nécessaires."

Objectif : 50% de croissance sur l'activité neige

L'opération est stratégique à plus d’un titre pour le spécialiste des clubs de vacances. Belambra entend ainsi monter en puissance sur les destinations neige : il compte désormais 14 hôtels-clubs à la montagne, sur les 62 que réunit au total son portefeuille.

Ces nouveaux produits offrent aussi d'importantes perspectives de croissance de l'activité neige, de l'ordre de 50%, pour un groupe qui réalise déjà 20% de son chiffre d'affaires sur ce créneau, indique Sylvain Caucheteux.

Réalisée grâce à Caravelle, l’actionnaire majoritaire de Belambra, qui a racheté ces quatre établissements à un fonds d’investissement, cette reprise d’exploitation devrait également permettre au groupe de renforcer sa marque, ainsi que son rayonnement à l’étranger, les quatre hôtels concernés étant bien connus de la clientèle internationale. Une cible essentielle pour Belambra, qui compte jusqu’à 30% de clientèle étrangère.

La première étape d'un redéploiement

Cette acquisition répond enfin à la volonté de Belambra d’augmenter ses capacités pour "répondre à une demande forte sur ce marché en France et en Europe", est-il indiqué dans un communiqué. Elle marque ainsi la première étape du redéploiement de Belambra sur la destination France depuis son rachat par Caravelle, il y a deux ans, explique Sylvain Caucheteux. D'autres rachats, en projet ou déjà en négociations avancées, devraient donc suivre, à la montagne comme dans le balnéaire.

En 2015, Belambra a réalisé 160 millions de chiffres d'affaires, en progression de 8% par rapport à 2014. 20% des ventes sont réalisées via les agences ou le tour-opérating pour la clientèle individuelle.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique