Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Aviation : l’Allemagne inaugure sa première usine de kérosène « vert »

Une usine de kérosène neutre en carbone a été inaugurée lundi en Allemagne, toute première étape du développement de ce carburant dans le pays.

Cette installation, située dans la ville de Werlte (nord), sera la « première usine au monde à produire du kérosène neutre en carbone à l’échelle industrielle », s’est félicité Dietrich Brockhagen, président de l’ONG Atmosfair, à l’origine du projet. Elle fabriquera du carburant pour avions à partir d’énergies renouvelables comme le solaire ou l’éolien, produits sur place, stockées grâce à la technologie de l’hydrogène. Une autre partie de la matière première proviendra d’une usine de biogaz, également présente dans la région.

Le kérosène « vert », produit à base d’énergies renouvelables ou de la biomasse, constitue l’une des pistes pour décarboner le secteur aérien, responsable de 2% des émissions de CO2 mondiales, selon l’ONG Réseau action climat.

« Pour que l’Allemagne devienne neutre en carbone, l’aérien doit également apporter sa contribution », a ainsi affirmé Svenja Schulze, la ministre allemande de l’Environnement, présente pour l’inauguration.

Un kérozène 10 fois plus cher…

Mais ce carburant reste dix fois plus cher que le kérosène d’origine fossile et est encore loin d’être compétitif pour passer à l’échelle industrielle. La production de la nouvelle usine, qui devrait débuter au premier trimestre 2022, n’atteindra d’ailleurs qu’une tonne par jour.

Or l’Allemagne s’est donné pour objectif d’atteindre, dans sa consommation totale de carburant aéronautique, une part de 0,5% de kérosène vert, soit 50 000 tonnes par an, dès 2026. Pour 2030, la capacité de production doit atteindre 200 000 tonnes, selon les objectifs du gouvernement.

Il « faudra donc agrandir considérablement nos capacités », et « développer la technologie », pour atteindre ces objectifs, a indiqué la chancelière Angela Merkel, dans un message vidéo adressé lors de l’inauguration de l’installation. « L’ouverture de cette usine est un événement important », a-t-elle toutefois assuré.

Le pays a récemment dû relever ses objectifs climatiques, et compte désormais atteindre la neutralité carbone en 2045, contre 2050 auparavant, après une décision de la Cour constitutionnelle critiquant le manque d’ambition des pouvoirs publics.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique