Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Avexia : bras de fer entre Eurafrique et Uvet

Deux projets concurrents seront présentés lors de l’Assemblée générale du réseau qui a hérité des comptes PME/PMI d’Amex.

Avexia pourrait être fixé sur son sort jeudi 24 mars, à l’issue de son assemblée générale. Deux actionnaires du réseau convoitent le réseau confronté à des problèmes de trésorerie. Le premier, c’est Uvet. Le groupe italien a récemment injecté 1,2M€ au compte courant associés d’Avexia, pour in fine prendre le contrôle. « Les autres actionnaires n’ont pas été sollicités », regrette Philippe Korcia, qui compte parmi les quatre anciens cadres d’American Express Voyages d’Affaires se partageant environ 45% du capital. Du coup, le directeur général du groupe Voyages Eurafrique a décidé de présenter cette semaine une contre-proposition de… 1,3M€. « Lors de l’assemblée générale du 24 mars, Uvet proposera une augmentation de capital de 1,2M€. Et moi, de 1,3M€ ». Pour convaincre, il a trois arguments : « J’ouvre cette augmentation de capital à l’ensemble des actionnaires, incluant Uvet, mais je suis prêt à l’assumer seul. Je m’engage à maintenir les emplois. Et je prévois un projet de partenariat commercial avec Cap 5. A nous deux, nous représenterions 250M€. »

Avexia annonce servir plus de 5000 clients PME/PMI, pour un chiffre d’affaires de 105M€ en 2010. Le réseau emploie environ 130 personnes, réparties sur 10 plateaux d’affaires (Lille, Caen, Poitiers, Libourne, Montpellier, Saint-Étienne, Chambéry, Villefranche, Metz et Saint-Denis).

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique