Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Arabie Saoudite : un vol direct Paris-Alula à partir de dimanche

C’est une première pour la destination actuellement en plein développement. Opéré par la compagnie Saudia, le vol direct partira ensuite de l’aéroport CDG tous les dimanches du 30 janvier au 27 mars 2022.

C’est un grand pas en avant pour la destination Alula. Ce jeudi décolle en effet le vol inaugural de la liaison directe Paris-Alula, opéré par la compagnie Saudia, la compagnie aérienne nationale d’Arabie Saoudite. La liaison sera ensuite opérée tous les dimanches depuis l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, du 30 janvier au 27 mars 2022, à bord d’un Boeing 787 « Dreamliner ». Les vols rallieront Alula en cinq heures depuis Paris.

« L’ouverture de cette ligne c’est un symbole fort et c’est un jalon majeur pour la coopération franco-saoudienne, a introduit Gérard Mestrallet, le président de l’agence française pour le développement d’Alula (Afalula), lors d’une conférence de presse qui se tenait mercredi à la tour Eiffel. Alula franchit une nouvelle étape de son ouverture au monde quatre ans après la signature d’un accord intergouvernemental signé en présence des deux chefs d’Etat, entre les deux nations, qui avait été signé à l’Elysée, en avril 2018. »

Un accord qui avait également acté la création de l’agence Afalula, dont le périmètre d’action va au-delà du tourisme. Il couvre au total huit pôles d’expertises, de l’agriculture en passant par la culture et le patrimoine ou l’eau et le développement. Son objectif : soutenir « la transformation de la région d’Alula et la valorisation de son patrimoine naturel, culturel et de sa population. »

Une destination neutre en carbone en 2035

« Nous avons pour ambition commune la transformation d’Alula en une destination culturelle et touristique de premier plan mondial », souligne Gérard Mestrallet. L’objectif est d’accueillir 2 millions de touristes par an d’ici à la fin de la construction du projet, en 2035.

Le tout en respectant les principes du développement durable : Alula sera neutre en carbone d’ici 2035, assure le président d’Afalula. Le développement d’Alula s’inscrit dans le plan Vision 2030 de l’Arabie Saoudite, qui vise à diversifier son économie, très dépendante du pétrole.

Beaucoup reste toutefois à construire, notamment en termes d’infrastructures et d’image. La destination semble en tout cas déjà trouver un écho sur le marché français. « En moins d’un an, il y a déjà quinze tour-opérateurs français qui ont créé des produits qui incluent Alula. Et trente circuits incluant Alula sont actuellement en vente sur le marché pour les visiteurs français », indique Nicolas Lefevre, le directeur du pôle Tourisme et Hôtellerie d’Afalula.

En tout début d’année s’est également tenue à Alula la convention des franchisés Havas Voyages. L’occasion pour de nombreux professionnels de découvrir la destination (lire leurs témoignages ici).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique