Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Annulation du marathon de New York : 60 procès en cours

1250 Français veulent se retourner contre leur agence de voyages, suite à l’annulation du Marathon 2012 de New York, rapporte leur avocat.

Le remboursement du dossard par l’organisateur du marathon de Big Apple ne suffira pas. "1250 plaignants m'ont mandaté pour agir contre leur agence de voyages et leur assureur responsabilité professionnelle", explique Maître Dimitri Pincent. En novembre dernier, ils étaient au nombre de 600 environ.

A défaut de class actions en France, les assignations doivent être déposées par famille ou groupe de coureurs. Pour l’heure, 60 procès sont en cours, à l’encontre de Sport Incentives/France Marathon et de Thomas Cook France. De nombreux autres sont en préparation, contre six agences de voyages au total, ajoute l’avocat. Les premiers procès ont commencé en janvier 2013. "Je n'ai reçu aucun commencement de début de défense de la part des défendeurs", regrette Maître Pincent.

Demande de dommages et intérêts

Pour lui, les distributeurs dans le viseur des coureurs déçus ont en général failli à quatre niveaux, soit pour : irrégularités des brochures touristiques et des contrats de voyage ; manquement à l'obligation d'information avant le départ ; responsabilité de plein droit dans les inexécutions contractuelles multiples en l'absence de force majeure (navettes à l'aéroport manquantes, non participation au marathon, nombre significatif d'excursions complémentaires annulées…) ; refus "fautif" de retour anticipé en France consécutivement à l'annulation du marathon.

"Ces quatre fautes conduisent à un préjudice matériel et moral. Nous demandons le remboursement intégral du voyage, soit 2500 à 5000 euros par personne, ainsi que 2000 euros par coureur et 1000 euros par accompagnant pour le préjudice moral".

Manque de "professionnalisme"

Maître Dimitri Pincent fustige, au passage, les professionnels et leur mode opératoire : "Dans ce dossier, le choix d'une agence de voyages est purement contraint pour les amateurs de course à pied, à qui on ne permet pas d'acquérir un dossard seul. L'affaire du marathon de New York montre que le "voyage-marathon" constitue une rente de situation pour des agences de voyages – principalement Thomas Cook – qui, en raison de leur certitude sur un flux conséquent et intarissable de clients une année et demie avant le voyage lui-même, se moquent de la qualité de leur intervention. L'annulation du marathon de NY en 2012 a montré avec une lumière crue l'absence de tout professionnalisme de certaines agences de voyages voire, pire, leur tromperie".

Hôtels inondés

Il accuse par exemple Sport Incentives d’avoir fait partir ses clients en leur "dissimulant" que les deux hôtels prévus dans sa brochure touristique étaient évacués en raison de l'ouragan Sandy.

Le marathon de New York avait été annulé en novembre 2012, suite au passage de l’ouragan Sandy. NYRR, l’organisateur de l’événement, a notamment proposé le remboursement du dossard, pour la somme de 525$. Et ce, à une condition : l’abandon de toute plainte à l’encontre de cet organisme et de la ville de New York, mais pas à celle du distributeur agréé, explique un marathonien.

 

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique