Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Amérique latine

L’Amérique latine n’a pas comblé les TO l’an dernier. Selon le principe des vases communicants, c’est l’Asie qui a raflé la mise. Pour la zone Amérique du sud/Guatemala, la baisse des contingents de voyageurs a atteint 11,1 % sur la période allant du 1er novembre 2009 au 31 octobre 2010, selon l’Association de tour-opérateurs/Ceto. Le Mexique a été le plus pénalisé avec un plongeon de 40 %, avec 37 421 clients à forfaits. Nouvelles Frontières, Vacances Transat et Look Voyages ont ainsi enregistré des reculs compris entre 17 % et 42 % l’an passé. Et ce, malgré la disparition de Marsans/Transtours, acteur notoire sur la destination. Les arrivées françaises au Mexique, avec ou sans recours à un voyagiste, ont pourtant renoué avec la croissance (+3,7 %, à 170 250). Toutefois, leur recul observé en 2009 (-21,3 %), année marquée au fer rouge par l’épidémie de grippe H1N1, est loin d’être effacé. Reste à savoir si 2011 sonnera l’heure de la convalescence pour le pays des Aztèques. Les tensions entre les autorités mexicaines et françaises, suite à la médiatisation de l’affaire Cassez, laissent planer le doute.

Au Brésil, l’autre grande destination de l’Amérique latine au sens large, les voyagistes cherchent toujours leurs marques. Les arrivées françaises ont légèrement reculé en 2010 (-3 %), comme en 2009 (-4,1 %). Avec 20 682 clients l’an passé, Go Voyages carbure sur cette destination, mais en vols secs surtout. En termes de forfaits, aucun TO ne surnage pour l’instant. Par le passé, Marmara comme Marsans ont tenté leurs chances, en vain. Il en faut plus pour décourager Héliades, qui a décidé de se positionner sur le pays du Corcovado. Soutenu par XL Airways, le spécialiste de la Grèce a donc affrété dès l’hiver dernier un vol direct hebdomadaire entre Paris et Salvador de Bahia. Avec en ligne de mire, un objectif ambitieux de 5 000 clients au Brésil pour cette première saison. Chez les TO français, les autres destinations latines restent plus confidentielles. À noter : le Costa Rica connaît un joli succès d’estime, fort de 35 266 clients l’an passé (+14,8 %).

Le Mexique a été le pays le plus pénalisé

Dans la même rubrique

Laisser un commentaire