Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

American Airlines va relier Los Angeles à Cuba

Dans la foulée du dégel diplomatique entre les Etats-Unis et Cuba, la compagnie aérienne américaine se prépare à ouvrir un vol charter entre Los Angeles et La Havane.

La normalisation des relations entre les Etats-Unis et Cuba inspire les compagnies aériennes américaines.

American Airlines a ainsi annoncé, mardi, qu'elle allait ouvrir une liaison charter hebdomadaire entre Los Angeles et La Havane au mois de décembre. AA devient la deuxième grande compagnie aérienne américaine à profiter de l'assouplissement des restrictions sur les voyages entre les deux pays. JetBlue a ouvert une liaison de charter entre New York et La Havane le mois dernier.

Quant à United Airlines, elle a indiqué qu'elle allait pour sa part commencer des liaisons entre Houston au Texas et La Havane, ainsi qu'entre Newark (près de New York) et la capitale cubaine.

American Airlines faisait déjà voler des charters vers l'île depuis 1991 à partir de la Floride, servant l'importante communauté d'origine cubaine.

En attendant des liaisons régulières

Depuis le réchauffement diplomatique entre les deux anciens adversaires de la Guerre froide, les conditions de voyage ont été assouplies. Mais, pour l'instant, seuls les Américains faisant partie de 12 catégories sont autorisés à se rendre à Cuba pour des raisons familiales, universitaires, culturelles, sportives ou religieuses. Les autres Américains restent interdits de tourisme sur l'île même si l'ambassade des Etats-Unis à La Havane, qui avait été fermée en 1961, a officiellement été rouverte vendredi dernier par le secrétaire d'Etat John Kerry.

Le porte-parole du département d'Etat, John Kirby, a précisé que s'agissant des "liaisons aériennes régulières", qui seraient assurées par des compagnies américaines entre les Etats-Unis et Cuba, "aucune décision n'avait été encore prise" par l'administration américaine et que les discussions se poursuivaient avec le gouvernement cubain.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique