Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air Seychelles supprime le long-courrier depuis Paris

Face à l’extrême concurrence sur son réseau, Air Seychelles annonce aujourd’hui un nouveau plan de restructuration qui impacte au premier chef les passagers français.

Afin de répondre rapidement à la compétition grandissante dans le secteur du transport aérien, un plan stratégique a été accepté par le conseil d’administration d’Air Seychelles ainsi que par ses deux actionnaires, le gouvernement de la République des Seychelles et Etihad Airways.

« L’industrie aéronautique est extrêmement compétitive et va le devenir davantage en 2018 suite au fait que certaines des plus grandes compagnies aériennes vont commencer à desservir les Seychelles, explique Jean Weeling-Lee, président de Air Seychelles. Le plan de transformation a été conçu pour restructurer les activités d’Air Seychelles afin de relever les défis de l’avenir. »

Un fort risque de surcapacité en 2018

L’archipel devrait assister à l’accroissement tangible du nombre de sièges en 2018. En plus des compagnies aériennes qui le desservent déjà (Turkish Airlines, Qatar, Airways, Emirates Airlines, Etihad Airways, Kenya Airways, Ethiopian Airlines, Austrian Airways, Sri Lankan et Condor), s’ajouteront plusieurs compagnies européennes. British Airways a annoncé qu’elle prévoyait d’opérer des vols depuis Londres au mois de mars, et Air France exploitera des vols au départ de Paris au mois de mai. Enfin, Swiss Edelweiss Air prévoit d’opérer des vols depuis Zurich en septembre 2018. Les risques de surcapacité sont donc conséquents sur les vols à destination des Seychelles depuis l’Europe. La concurrence risque d’entraîner une pression significative à la baisse des tarifs et d’affecter les taux de remplissage, estime Air Seychelles.

Fin des vols depuis Paris

Afin de minimiser l’impact financier d’une telle compétition, la compagnie va consolider son réseau international en supprimant ses trois vols hebdomadaires de Paris à partir du 24 avril 2018, et en se séparant des deux A 330 de la flotte actuellement en location.

La compagnie aérienne va également mettre fin à ses vols au départ de Antananarivo vers Paris. Tous les passagers qui ont des réservations sur les vols de Paris et d’Antananarivo au-delà de cette date se verront offrir des alternatives sur d’autres vols et seront notifiés des changements concernant leurs itinéraires.

Mettre l’accent sur les vols domestiques

Remco Althuis, directeur général intérimaire d’Air Seychelles, a déclaré : « Ceci va nous permettre de nous concentrer sur des domaines plus rentables de l’entreprise, tandis que les habitants des Seychelles continueront à avoir un accès permanent à la France et à une Europe élargie à travers des compagnies aériennes qui peuvent opérer à une échelle internationale plus performante que Air Seychelles. »

La compagnie aérienne va se concentrer sur le développement de ses opérations domestiques, y compris des vols inter-insulaires entre Mahé et l’île de Praslin, des vols touristiques et des vols charters, qui joueront un rôle de plus en plus important alors que davantage de voyageurs internationaux visiteront l’archipel.

Air Seychelles remplacera sa flotte régionale composée de deux Airbus A 320 avec des avions de prochaine génération à 2019.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique