Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France sous la menace d’une mise en examen

La compagnie et Airbus sont convoqués le 17 mars par un juge d’instruction français dans l’enquête sur la catastrophe de l’avion Rio-Paris en vue d’une probable mise en examen.

La juge d’instruction en a fait l’annonce  hier lors d’une réunion à Paris avec des familles de victimes, ont précisé leurs avocats et ceux de la compagnie aérienne. "Airbus et Air France vont devoir s’expliquer devant la justice. Ces convocations permettront d’engager un débat contradictoire", a déclaré Jean-Baptiste Audousset, président de l’association "Entraide et Solidarité, AF 447"."Il s’agit d’une première comparution en vue d’une mise en examen possible", a dit l’avocat d’Air France, Me Fernand Garnault. Alain Jakubowicz, l’un des avocats des parties civiles, a estimé qu’il s’agissait d’une "étape très importante" dans le dossier car la mise en examen de la compagnie et du constructeur apparaît selon lui certaine. Selon Me Jakubowicz, les experts ont confirmé "la responsabilité des sondes de vitesse" Pitot dans l’accident, ainsi que l’absence de retour d’expérience sur les multiples incidents liés à ces instruments. "Air France va collaborer, mais la compagnie considère n’avoir aucune responsabilité", a dit Me Garnault. De nouvelles opérations de recherche en mer de l’épave de l’Airbus vont débuter vers le 20 mars sur une nouvelle zone au large du Brésil.

Laisser un commentaire

Dans la même rubrique