Advertisement
Retrouvez l'actualité du Tourisme pour les professionnels du secteur tourisme avec l'Echo Touristique : agences de voyages, GDS, prestataires spécialisés, voyagistes

Air France : Edouard Philippe préoccupé par la situation de la compagnie

Edouard Philippe ne cache pas ses inquiétudes au sujet d’Air France. Le chef du gouvernement a estimé que la société était entré « en zone de turbulences ». En attendant la nomination du successeur de Jean-Marc Janaillac, les syndicats suspendent leur mouvement de grève.

 

« Je suis préoccupé par la situation chez Air France », a déclaré lundi dernier le Premier ministre lors de son questions-réponses hebdomadaire sur Facebook.

Trois jours après l’annonce de la démission du président Jean-Marc Janaillac, se pose « la question de ce qu’il va advenir pour Air France », a poursuivi Edouard Philippe. « Air France vit une réalité concurrentielle et difficile », a-t-il insisté en soulignant qu' »il y a beaucoup d’inquiétude », notamment « chez KLM ».

« J’espère que rapidement le conseil d’administration se prononcera sur un nouveau président ou une nouvelle présidente, quelqu’un qui sera capable de reprendre le fil du dialogue et redéfinir la stratégie de l’entreprise », a-t-il encore plaidé.

Plus de grève avant le 15 mai

En attendant, l’intersyndicale d’Air France, réunie lundi, s’est séparée sans prendre de décision sur la ligne à adopter. Le Spaf ( syndicat de pilotes) a précisé qu’une lettre ouverte était en préparation. Selon l’AFP, l’intersyndicale va « écrire un courrier à la direction » pour lui dire « qu’on va faire preuve de responsabilité et qu’on ne va pas appeler à la grève tout de suite ».

« On va attendre jusqu’au conseil d’administration le 15 » mai, au cours duquel le PDG Jean-Marc Janaillac doit formaliser sa démission, « et puis après, on va se réunir rapidement pour décider de la suite », a-t-elle poursuivi.

L’intersyndicale veut, selon cette source, « un signal fort de la direction » et que, « dès que ça sera possible, c’est-à-dire dès qu’il y aura un successeur, même par intérim, il y ait de nouvelles dates de négociations qui soient mises en place. C’est pour ça que, pour l’instant, il n’y a pas de date prévue de grève ».

Air France a connu mardi son quinzième jour de grève depuis le début de ce conflit.

Les commentaires sont fermés.

Dans la même rubrique